Accueil
Mi'dinettes
Juin
Carottes
Radis
Cresson
Epinards
Chou rave
Laitue
Petits pois
Pomme de terre
Salade de blé
Cerises
Fraises
P'tites fourchettes
Catégories
Instagram
Facebook


Newsletter

Annonce
  • Le compte visiteur non enregistré n'est pas défini. Veuillez corriger le champ "nom d'utilisateur pour les visiteurs non enregistrés" guest_username="guest"

    --
    yvComment solution, version="1.21.1"

Des "baby navets" pour fêter l'arrivée d'une "Baby Midinettes" :-)

Et oui, je vous annonçais, il y a quelques mois, l'arrivée d'une petite miss pour la mi-mai, ma petite Elisa est maintenant toute blottie dans mes bras (bon à l'heure où j'écris ces lignes, la miss Midinettes a quand même déjà deux mois!). Je dois avouer que j'ai beaucoup de chance car elle est vraiment sympa avec nous, ce qui nous permet de nous faire de belles ballades en famille et de profiter de petites virées à la campagne où nous nous faisons chouchouter par la jeune grand-mère :-)

Qui dit virée à la campagne, dit récoltes de fruits et légumes directement au potager ! C'est toujours un plaisir de se fournir là-bas... surtout maintenant que nous avons une petite fille, j'ai encore plus envie de manger sainement et le plus naturellement possible. Si le navet n'est pas vraiment de saison, il nous a fallu éclaircir un peu la ligne que nous avons planté pour permettre d'obtenir des légumes de bonne taille. Me voilà donc revenue à Bruxelles avec une belle petite récolte de Baby navets. Comme dit ma mère, ce sont des bonbons de la nature...  Pour les cuisiner, j'ai choisi de les préparer le plus simplement possible... Du bon miel de thym de notre ami Xavier, quelques brins de thym du jardin et voici un petit accompagnement pour mon poulet grillé de ce soir ! 

 

Lavez et coupez les plus gros navets en deux ou en quatre en fonction de leur grandeur.

Précuisez les navets dans de l'eau bouillante salée pendant 5 minutes et égouttez-les.

Dans une petite poêle, faites chauffez le beurre et le miel avec les 3 branches de thym. Ajoutez les navets en les enrobant bien du mélange de miel.

Laissez dorer les navets à feu doux pendant 15 minutes jusqu'à ce qu'ils aient une belle coloration dorée.

 

// écrit par nath // 29 juillet 2013

© mi'dinettes  

 

* Comme ce sont des tout jeunes navets, je ne les pèle pas... C'est encore plus simple et rapide :-)

Vous trouverez les produits de Xavier sur www.nectar-co.com et dans les bonnes épiceries bio de Belgique.

 

Comme promis, voici enfin une recette :-)

Cette recette est directement liée à un très bon souvenir de citytrip à Barcelone en compagnie de ma soeur ! Pour Noël, elle m'avait offert un billet d'avion pour une destination au choix (oui, je sais, je suis extrêment gâtée)... ça faisait pas mal de temps que j'avais envie de visiter Barcelone et nous avons donc bouclé nos bagages en février pour prendre un peu de bon temps et un peu de soleil toutes les deux !

Dès notre arrivée sur place, nous avons chaussé nos baskets pour déambuler dans la Vielle Ville...  entre balade, shopping et découvertes (je me suis souvenue d'un coup du film 'l'Auberge espagnole'...) petits verres à gauche, petits tapas à droite... notre première journée est très vite passée !

Le lendemain, c'était une journée consacrée à l'architecte Gaudi... Je l'avais étudié en histoire de l'art donc j'étais assez contente de voir son travail 'en vrai' ! Nous avions décidé de commencer par le Parc Güell: Le soleil était de la partie, heureusement, il n'y avait pas trop de touristes en cette période 'creuse'... Nous avions vraiment pu prendre le temps de découvrir ses mosaïques, l'aménagement des jardins etc... ce qui a mon avis est un luxe car je n'aimerais pas m'y balader en plein été au milieu de milliers de touristes venus voir la même chose que moi ! Pour l'après-midi, nous avions convenu de visiter la Casa Batllo (vraiment superbe !).... Sur le chemin, la faim aidant, nous nous sommes arrêtées dans un Bar à Tapas plutôt rustique. Nous nous installons le long du comptoir pour notre déjeuner et, comme nous ne comprenions pas toute la carte, nous avions sélectionné quelques plats un peu au hasard (en commandant toujours des patatas bravas... mmmh j'adore)... Il y avait quand même un plat assez étrange qui nous a été servi... c'était une viande très bien préparée, pas mauvaise en soit... quand nous nous sommes un peu renseignées sur la chose, nous nous sommes rendues compte que nous avions commandé des testicules de taureau... Hum, j'aime vivre dangereusement mais là, j'étais contente d'avoir fini ce plat avant de savoir ce que c'était :-) Le soir direction une petite salle  dans le centre pour profiter d'un spectacle de Flamenco... j'ai adoré ! La musique, les chants, les expressions, la danse... Waow... Bon après tout ça, direction dodo parce que demain, dernier jour, on allait quand même pas mal marcher !

Après notre petit dej', nous sommes parties au marché... j'adore visiter les marchés, comprendre comment les gens se nourrissent, quel type de plats leur parlent, bref, ça nous apprend beaucoup sur leur façon de vivre ! Nous, nous nous sommes contentées d'un bon jus frais avant de prendre le métro direction la plage... ça fait toujours du bien d'entendre la mer... pour fêter notre dernier jour, apéro improvisé sur la plage et déjeuner près de la mer... après tout ça, il fallait bien rentrer au bercail mais avec plein de beaux souvenirs en tête...

Peu après notre retour, j'ai confectionné ce plat de riz... qui en soit n'a rien à voir avec ce qu'on a mangé là-bas mais les couleurs et la chaleur de ce plat m'y font toujours un peu penser...

 

** N'oubliez pas que nous avons encore besoin de votre soutien pour les weekend Blog Awards... merci ;-) 

 

 

Faites cuire le riz comme indiqué sur l'emballage.

Pendant ce temps, rissolez le poulet coupé en petits dés dans 2 càs d'huile d'olive. Réservez

Faites cuire les oignons émincés avec l'ail et le chorizo coupé en petits cubres dans de l'huile d'olive pendant 5 min à feu moyen.

Ajoutez-y le poulet, le poivron, les tomates et les petits pois. Laissez cuire le tout pendant 5 minutes.

Mélangez le riz cuit et le safran pour lui donner une belle couleur jaune.

Ajoutez-le à la préparation et laissez cuire le tout à feu doux pendant 5 minutes en mélangeant régulièrement.

Salez et poivrez à votre goût. Ajoutez le persil au moment de servir.

 

// écrit par nath // 10 mai 2013

© mi'dinettes  

 

* Ce plat se congèle super bien, n'hésitez pas à en préparer de trop pour vous faire une petite réserve bien utile pendant les soirées de grosse flemme.

C'est principalement le chorizo qui donnera toute la saveur à ce plat. Choisissez le doux ou piquant en fonction de vos goûts.

Ce riz sauté se déguste aussi très bien froid !

 

Depuis ce week-end, nous sommes rentrés d'un coup en plein hiver... le froid, la neige... A l'heure où je vous écris, je fais face à mon jardin, resplendissant sous son lourd manteau de neige, le soleil brille, le ciel est d'un bleu glacé... Bref, de quoi me donner l'envie de faire un tour dehors... J'irai sûrement me faire une balade dans le coin cet après-midi, mais avant, il faut que j'avance sur mes projets du jour !

C'est aussi un temps où j'ai envie de bons petits plats qui réchauffent mais surtout qui font plaisir à tous ! Et tant pis si je fais quelques entorses à une diététique responsable... Du coup, je me dis que cette recette tombe à pic ! C'est la recette que nous vous proposions la semaine dernière dans votre nouveau magazine féminin préféré, le Flair !

C'est typiquement le genre de plat qui ravira les grands comme les petits... Vous m'en direz des nouvelles !

 

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les pommes de terre et faites-les cuire dans l'eau bouillante salée pendant environ 20 minutes. (Elles doivent rester légèrement fermes).

Pendant ce temps, faites suer les lardons et les oignons dans une poêle sans matière grasse (les lardons s'en chargeront bien tout seul) jusqu'à ce que les oignons soient translucides. Ajoutez la crème fraîche, le reblochon coupé en petits morceaux, le gruyère et le persil. Assaisonnez. Réservez.

Quand les pommes de terre sont cuites, coupez un chapeau dans chacune d'elle et creusez-les à la petite cuillère (attention de le pas percer les bords et le fond).

Ecrasez la chaire de pommes de terre et mélangez-la à la préparation de lardons.

Farcissez les pommes de terre évidées avec le mélange et enfournez pendant 15 bonnes minutes (jusqu'à ce que les pommes de terre soit bien dorées).

Servez avec une salade fraîche.

 

// écrit par nath // 16 janvier 2013

© mi'dinettes  

 

* Comme nous aimons toujours autant les "opérations vide-frigo", n'hésitez pas à transformer cette recette de base avec vos petits morceaux de fromages et les petits restes de légumes cuits qui n'attendent que vous dans une petite boîte... Cherchez bien, je suis certaine que vous trouverez de quoi farcir ces pommes de terre de la meilleure façon qu'il soit ! 

 

** Meilleurs voeux à tous !!!! Nous espérons que l'année 2012 était riche en expériences enrichissantes et que l'année qui se profile soit à la hauteur de vos espérances ! En tout cas, pour nous, cette fin d'année était très intense et la prochaine se promet d'être des plus mouvementée !

Déjà professionnellement, nous n'avons pas chômé ! Regarder dans le rétroviseur nous permet de nous rendre compte de la masse de boulot qui a été abattu, beaucoup de défis relevés, des nouvelles expériences, plein de rencontres extra et une grande nouveauté : vous allez pouvoir nous suivre toute les semaines dans le magazine Flair. Nous vous proposerons des recettes très simples et rapides qui répondront à la question qu'on se pose tous en rentrant chez soi après le boulot (ou du moins, quelqu'un est bien là pour vous la poser cette fameuse question!): "Qu'est-ce qu'on mange ce soir?'. 

Et puis personnellement, je m'apprête à accueillir un nouvelle petite "Midinette" pour le printemps... toute petite et fragile... j'ai déjà hâte de cuisiner des petits cookies avec elle les dimanches pluvieux, de la promener au marché et d'ouvrir son palais à tant de saveurs... mais avant tout, nous l'attendons avec beaucoup d'impatience. J''essaye du coup de lui apporter le plus de bonnes chose possible pour qu'elle grandisse dans les meilleurs conditions en me régalant de soupes et compotes en tout genre... Et puis une petite soupe entre les dîners copieux qui s'enchaînent, ne nous fera pas de tort !

 

Faites suer l'oignon émincé dans une casserole avec un peu d'huile d'olive.

Pelez et découpez les navets, les patates douces et les carottes. Ajoutez-les aux oignons et faites rissoler le tout pendant 10 petites minutes.

Versez le bouillon et le gingembre sur les légumes et laissez bouillir à petit feu pendant environ 30 minutes jusqu'à ce que les légumes soient bien cuits.

Mixez finement la soupe et mélangez-y le lait.

Dégustez bien chaud avec un peu de coriandre haché et un peu de crème fraîche.

 

// écrit par nath // 28 décembre 2012

© mi'dinettes  

 

* N'hésitez pas à faire de grande casserole de soupe et de les surgeler en portions... Vous serez toujours content de sortir une soupe en fonction de vos envies  les jours où la flemme est vraiment trop présente... Elle se congèle si bien que ce serait dommage de pas en profiter !

Remplacez le lait par du lait de coco pour plus d'exotisme. 

 

Lorsque Carrefour nous a proposé de participer à un concours sur le stoemp dans la cadre de sa campagne "Devenons Belgétariens", nous n'avons pas résisté longtemps à y participer !

Peut-être que pour certains, le "stoemp" n'est pas une évidence ;-) alors, KESAKO ? Le stoemp est une purée grossière qui mélange des pommes de terre et des légumes. Par facilité, j'ai l'habitude de les cuire ensemble et de tout écraser en même temps. On y ajoute un peu (ou carrément beaucoup) de beurre et de lait, pourquoi pas un peu de fromage, un jaune d'oeuf, des herbes, des épices... C'est tellement simple et rapide, tellement intuitif, que vous pouvez y mettre tout ce qui traine dans votre frigo... C'est aussi un excellent plat pour faire manger des légumes de saison à vos enfants ! Accompagné d'une bonne saucisse ou d'une tranche de jambon, je vous garantis déjà que vos minis vous en demanderont encore... et le Bonus Suprême, c'est qu'il se congèle super bien !!! Donc, quand vous en préparez, n'hésitez pas à en faire une grosse casserole et à en congeler... 

Pour ce concours, nous étions déjà très motivées de mettre à l'honneur les produits locaux et de saison, c'est vraiment notre truc :-) Ensuite, le stoemp étant un plat que nous faisons très souvent, c'était donc l'occasion pour nous d'imaginer deux recettes qui sortent un peu des sentiers battus (du moins qui changent un petit peu nos habitudes) :

Diane est partie sur des saveurs sucrées-salées qu'elle affectionne tant... Ce stoemp poireaux, pommes avec un twist de gingembre, vous permettra de servir cette purée avec du poisson blanc et même de le sortir un peu de sa saison de prédilection en le servant, pourquoi pas, lors d'une soirée d'été ?

Personnellement, c'est dans le fond de mon potager que j'ai encore puisé mon inspiration... Je trouve si simple d'associer les saveurs de saison ensemble que parfois, il suffit juste de ramasser ce qui se présente à nous pour concocter un bon petit plat. Mettre les mains dans la terre et revenir en cuisine avec quelques topinambours à associer avec les pommes de terres et les noisettes cueillies plus tôt... quel bonheur !

 

 

1. Stoemp aux poireaux, pommes et gingembre (4 pers)

2 pommes / le zeste d'un demi citron / 6 càc de gingembre frais râpé / 2 poireaux / 1 oignon / 500 gr de pommes de terre / 100 gr de beurre / 1 bouquet garni / crème fraîche / sel&poivre / noisettes concassées

Nettoyez et émincez l'oignon et le poireau.

Pelez les pommes et les pommes de terre et les coupez en morceaux.

Dans une casserole d'eau bouillant salée, plongez les oignons, les poireaux et les pommes de terre, parfumez d'un bouquet garni.

Dans un poêlon, faire revenir dans un peu de beurre la pomme en morceaux et le gingembre râpé.

Quand les pommes de terre sont cuites (environ 20 minutes), égouttez le tout.

Faites revenir dans le reste de beurre et versez un filet de crème. Assaisonnez de sel et de poivre et incorporez la moitié des zestes et les pommes. Bien mélanger sans trop écraser.

Au moment de servir, faire des "quenelles" saupoudrées de noisettes concassées et d'un peu de zestes.

 

2. Stoemp de topinambours et noisettes (4 pers)

500 gr de pommes de terre / 500 gr de topinambours / 80 gr de noisettes entières / 100 ml de lait / 1 pincée de noix de muscade / sel&poivre / huile de noisettes & noisettes grossièrement hachées pour le service

La vieille, faites tremper les noisettes dans un bol d'eau froide.

Portez une grande casserole d'eau salée à ébullition.

Pelez et coupez en cubes les pommes de terre et les topinambours. Laissez cuire pendant 20-25 minutes jusqu'à ce que les légumes soient bien cuits.

Pendant ce temps, mixez les noisettes et le lait (avec un bon mixeur) jusqu'à obtenir une "crème" de noisettes homogène.

Egouttez les légumes et écrasez grossièrement avec la crème de noisettes. Bien mélanger.

Servez avec un filet d'huile de noisettes et quelques noisettes concassées.

 

// écrit par nath // 17 mars 2016

© mi'dinettes  

 

* Choisissez des pommes de terre de type "Bintje", elles sont idéales pour réaliser les stoemps et purées... mais aussi pour faire vos frites maison, mais ça, c'est une autre histoire ;-) Vous trouverez plus d'infos sur le stoemp en parcourant ce lien. 

Edit : C'est notre copain Greg (Cook 'n' Roll) qui a remporté l'Oscar du meilleur Stoemp made in Belgium... :-) Retrouvez sa recette ici !

 
« DébutPréc11121314151617SuivantFin »

Page 16 de 17