Accueil
Mi'dinettes
Mars
Betterave
Carotte
Topinambour
Céleri
Choux
Poireau
Mâche
Navet
Fruits secs
Pomme
Poire
P'tites fourchettes
Catégories
Archives
Boîte à outils


Newsletter


Comme promis, voici enfin une recette :-)

Cette recette est directement liée à un très bon souvenir de citytrip à Barcelone en compagnie de ma soeur ! Pour Noël, elle m'avait offert un billet d'avion pour une destination au choix (oui, je sais, je suis extrêment gâtée)... ça faisait pas mal de temps que j'avais envie de visiter Barcelone et nous avons donc bouclé nos bagages en février pour prendre un peu de bon temps et un peu de soleil toutes les deux !

Dès notre arrivée sur place, nous avons chaussé nos baskets pour déambuler dans la Vielle Ville...  entre balade, shopping et découvertes (je me suis souvenue d'un coup du film 'l'Auberge espagnole'...) petits verres à gauche, petits tapas à droite... notre première journée est très vite passée !

Le lendemain, c'était une journée consacrée à l'architecte Gaudi... Je l'avais étudié en histoire de l'art donc j'étais assez contente de voir son travail 'en vrai' ! Nous avions décidé de commencer par le Parc Güell: Le soleil était de la partie, heureusement, il n'y avait pas trop de touristes en cette période 'creuse'... Nous avions vraiment pu prendre le temps de découvrir ses mosaïques, l'aménagement des jardins etc... ce qui a mon avis est un luxe car je n'aimerais pas m'y balader en plein été au milieu de milliers de touristes venus voir la même chose que moi ! Pour l'après-midi, nous avions convenu de visiter la Casa Batllo (vraiment superbe !).... Sur le chemin, la faim aidant, nous nous sommes arrêtées dans un Bar à Tapas plutôt rustique. Nous nous installons le long du comptoir pour notre déjeuner et, comme nous ne comprenions pas toute la carte, nous avions sélectionné quelques plats un peu au hasard (en commandant toujours des patatas bravas... mmmh j'adore)... Il y avait quand même un plat assez étrange qui nous a été servi... c'était une viande très bien préparée, pas mauvaise en soit... quand nous nous sommes un peu renseignées sur la chose, nous nous sommes rendues compte que nous avions commandé des testicules de taureau... Hum, j'aime vivre dangereusement mais là, j'étais contente d'avoir fini ce plat avant de savoir ce que c'était :-) Le soir direction une petite salle  dans le centre pour profiter d'un spectacle de Flamenco... j'ai adoré ! La musique, les chants, les expressions, la danse... Waow... Bon après tout ça, direction dodo parce que demain, dernier jour, on allait quand même pas mal marcher !

Après notre petit dej', nous sommes parties au marché... j'adore visiter les marchés, comprendre comment les gens se nourrissent, quel type de plats leur parlent, bref, ça nous apprend beaucoup sur leur façon de vivre ! Nous, nous nous sommes contentées d'un bon jus frais avant de prendre le métro direction la plage... ça fait toujours du bien d'entendre la mer... pour fêter notre dernier jour, apéro improvisé sur la plage et déjeuner près de la mer... après tout ça, il fallait bien rentrer au bercail mais avec plein de beaux souvenirs en tête...

Peu après notre retour, j'ai confectionné ce plat de riz... qui en soit n'a rien à voir avec ce qu'on a mangé là-bas mais les couleurs et la chaleur de ce plat m'y font toujours un peu penser...

 

** N'oubliez pas que nous avons encore besoin de votre soutien pour les weekend Blog Awards... merci ;-) 

 

 

Faites cuire le riz comme indiqué sur l'emballage.

Pendant ce temps, rissolez le poulet coupé en petits dés dans 2 càs d'huile d'olive. Réservez

Faites cuire les oignons émincés avec l'ail et le chorizo coupé en petits cubres dans de l'huile d'olive pendant 5 min à feu moyen.

Ajoutez-y le poulet, le poivron, les tomates et les petits pois. Laissez cuire le tout pendant 5 minutes.

Mélangez le riz cuit et le safran pour lui donner une belle couleur jaune.

Ajoutez-le à la préparation et laissez cuire le tout à feu doux pendant 5 minutes en mélangeant régulièrement.

Salez et poivrez à votre goût. Ajoutez le persil au moment de servir.

 

// écrit par nath // 10 mai 2013

© mi'dinettes  

 

* Ce plat se congèle super bien, n'hésitez pas à en préparer de trop pour vous faire une petite réserve bien utile pendant les soirées de grosse flemme.

C'est principalement le chorizo qui donnera toute la saveur à ce plat. Choisissez le doux ou piquant en fonction de vos goûts.

Ce riz sauté se déguste aussi très bien froid !

 

Voilà une nouvelle recette fastoche pour nos petits ! Une amie avait préparé ces bouchées pour un anniversaire cet été et j'étais très étonnée que le riz soufflé soit resté si croquant ! Tout l'été, j'ai essayé de mettre un petit atelier de cuisine en place pour les refaire avec Elisa mais je n'y suis jamais arrivée... du coup, j'ai eu bien le temps de réfléchir sur cette recette et j'avais très envie de l'améliorer avec du sésame... Sésame/chocolat noir.... un mélange que j'adore à la folie...mmmmmh.... Et cette petite adaptation ne m'a vraiment pas déçue ;-)

C'est donc à l'occasion de l'anniversaire du papa d'Elisa que nous nous y sommes mises toutes les deux... Elle adore préparer des petites choses avec ses mains. C'est avec tellement de fierté qu'elle offre ces petits trésors aux gens qu'elle aime, que je savais déjà que cette petite préparation serait sûrement un des plus beau cadeau qu'il recevrait cette année... Et si en plus c'est bon ;-)

Finalement, le plus "difficile" de cette recette est de façonner les petites bouchées. Il faut tasser un peu les petits tas sans trop presser, le chocolat, en refroidissant, fera le reste ;-) Il faut aussi agir plus ou moins vite pour que, justement, ce chocolat ne refroidisse pas avant que toutes les bouchées soient prêtes... Ne vous cassez pas trop la tête pour faire des jolies formes, le côté 'artisanal' a toute sa place ici. Pour le reste, c'est hyyyyper simple et le résultat en vaut vraiment la peine !

Encore un très bon anniversaire Mister O. !!! 

 

Faites fondre le chocolat dans un petit poêlon.

Ajoutez le riz soufflé et le sésame grillé au chocolat et mélangez bien.

Disposez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque (qui pourra aller au frigo).

Déposez l'équivalent d'1 cuillère à soupe sur la plaque et pressez légèrement pour que tout les grains de riz soufflés soient collés ensemble.

Laissez refroidir au frigo au moins 4 heures avant de déguster. Conservez les bouchées dans une boîte hermétique au frais.   

 

// écrit par nath // 19 octobre  2015

© mi'dinettes  

 

* Torréfiez le sésame dans une petite poêle à sec pour exalter le goût de ces petites graines.

 

Avant la rentrée scolaire (même si ça ne nous concerne pas encore), nous avons passé une semaine de vacances à la campagne chez ma Môman ! Pendant que le papa d'Elisa travaillait durement (et profitait d'une petite semaine en célibataire... "allé, avoue, je sais que tu en as bien profité"), nous, nous avions décidé de bien nous occuper !

Nous avons visité une autrucherie, passée une très jolie journée au Domaine de Chevetogne et avons aussi profité du jardin et du potager. Elisa est tombée en amour devant un potiron, il a eu droit à des petits bisous et beaucoup de tendresse de sa part... Il va falloir un jour lui avouer que ce pauvre potiron est destiné à finir sa vie dans nos casseroles !

Nous avons aussi commencé à cueillir les premiers fruits comme ces prunes... Je trouve que les prunes et les épices fonctionnent super bien ensemble... j'ai donc confectionné ce petit coulis aux saveurs bien automnales pour me dépanner, dans quelques mois, lorsque je devrai penser à un dessert et que je n'aurai juste pas le temps de m'en occuper : une bonne glace vanille et on décongèle du coulis : voilà un dessert rapide et super savoureux à partager entre amis :-) 

 

Lavez, coupez et dénoyautez les prunes. Mettez-les dans une casserole.

Ajoutez-y tous les autres ingrédients et mélangez bien.

Faites cuire à feu moyen pendant plus ou moins 20 minutes (jusqu'à ce que les prunes soient bien compotées).

Blendez le tout très finement. C'est prêt !!

Vous pouvez conserver ce coulis dans des pots stérilisés (mettez le coulis bouillant dans les pots) ou congelez-le par portion.

Il sera parfait pour napper vos glace vanille, yaourt, fromage blanc, crêpe, gaufre etc... ou comme base pour confectionner un bavarois ou un sorbet maison... 

 

// écrit par nath // 1 septembre 2014

© mi'dinettes  

 

* Utilisez toutes les épices qui vous font de l'oeil : gingembre, canelle, cardamome, clous de girofle, coriandre en poudre... ensemble ou séparée; les prunes adorent la compagnie des épices :-)  

 

Deux soirées et une recette ! Voici ce que m'évoque ce petit gaspacho...

D'abord, il faut que je vous parle de la personne a qui j'ai piqué cette idée de recette (avec son consentement). Géraldine et moi avons été les témoins de mariage d'une amie commune... On ne connaissait déjà un peu avant mais je l'ai découverte grâce à ce moment privilégié et nous avons heureusement gardé le contact depuis lors :-) C'est une personne que j'estime beaucoup ; elle a 3 beaux enfants, repris des études de pâtisserie en gérant un job en même temps (moi ça m'impressionnera toujours!) et le "pire" dans tout ça, c'est que tout semble facile avec elle ! Elle reste souriante, détendue et de bons conseils à tout moment ! C'est d'ailleurs elle qui m'a donné les clés pour réussir les meringues des pavlovas que nous avions préparé pour le CarrefourNYE2016... C'était un challenge pour moi et maintenant, je maitrise ce dessert (que je ne me lasse pas de préparer) grâce à elle... Je ne vous raconte pas les mails échangés aux petites heures de la nuit pour comprendre pourquoi ma meringue ne voulait décidément pas cuire ! Merci ma Gégé pour tout ça !

C'est lors d'un petit souper chez elle, entre nanas, que nous avions goûté ce petit gaspacho super rafraichissant et tellement simple à réaliser. J'ai tout de suite eu envie de le refaire mais en le transformant un peu à ma 'sauce' en remplaçant le bouillon par du lait de coco pour lui donner un petit côté exotique parfait pour l'été... Pour réussir cette recette, il vous suffit juste d'un bon blender et ... c'est TOUT!

Il me fallait une chouette occasion pour tester ma version de cette soupe froide. Rien de mieux qu'une invitation à un petit apéro dinatoire lancée par ma soeur avec mes ardéchois préférés. Cette délicieuse soirée était ponctuée d'une partie de Mölkki, d'un joli spectacle mis en scène par les filles et de savants tours de magie proposé par l'aîné de mes petits cousins... Que c'est bon de prendre du temps en famille et de voir Elisa jouer avec tout ce petit monde dans le jardin...

C'est vraiment une petite recette fond de placard (personnellement, j'ai toujours des petits pois surgelés et du lait de coco dans mes réserves) qui se prépare en 5 minutes chrono... Vous pouvez même la préparer minute, elle sera délicieusement glacée grâce aux petits pois surgelés.

 

Mettez tous les ingrédients dans un bon blender (si si, les petits pois surgelés aussi, sans décongélation ou cuisson préalable) et mixez le plus finement possible.

Réservez au frigo jusqu'au moment de servir.

Il est possible que cette soupe s'épaississe un peu entre le moment où vous la faites et le moment où vous la dégusterez, n'hésitez pas à y ajouter un peu d'eau pour obtenir la consistance souhaitée. 

 

// écrit par nath // 18 août 2016

© mi'dinettes  

 

* La recette originale de Géraldine ne comprenait pas de lait de coco... vous pouvez le remplacer par du bouillon de légumes et pourquoi pas varier les herbes...

 

Aujourd'hui, c'était une journée un peu spéciale pour moi : Ma première fête des mères et ma première participation à une course à pieds… Quel programme pour un dimanche où on doit se glisser entre les gouttes pour rester au sec!

Réveil matinal ce matin pour moi donc… Mon homme me prépare un bon bain pour me réveiller en douceur et en profite pour aller me chercher des petits pains et un très joli bouquet… C'est agréable de descendre le matin et de découvrir tout ça sur la table… J'aurais aimé prendre plus de temps pour en profiter mais le temps file et le départ de la course ne m'attendra pas ! Hop hop hop… direction le stade, on se faufile pour aller chercher son dossard, on retrouve les amis et direction la ligne de départ…  Je commence la course avec Miss Emé mais on se sépare assez vite sur le parcours… elle court définitivement trop vite pour moi (ou bien c'est moi qui court définitivement trop lentement?? ;-) )… Bref, je me concentre pour ne pas m'arrêter… Mon objectif du jour n'est pas de faire un bon chrono mais juste d'arriver à la fin sans relâcher mon effort. Sur le parcours, je découvre une dame d'un certain âge 'coachée' par sa fille… Elles sont très touchantes… Voir ces deux femmes se serrer les coudes de cette façon  me semble une belle métaphore de ce que peux être la relation entre une mère et sa fille (Coucou maman !). Bref, je franchis enfin cette ligne d'arrivée accompagnée de mon homme qui filme la scène (je dois juste maintenant trouver le moyen d'effacer ça par inadvertance ;-) ) et ma soeur et ma fille qui me font des grands signes… je commence à avoir du mal à garder mon sérieux… Arrivée, soulagée et contente d'avoir atteint mon objectif !

L'après-midi sera plus cosy à la maison… Un bon petit plat, un peu de temps avec la Puce et ce soir, je vais me coucher tôt ! Quoi de mieux donc que ce petit gratin de poireaux et saumon pour terminer ce beau dimanche pluvieux… Le cocooning a du bon !

 

Faites bouillir une grande casserole d'eau salée et faites-y cuire les blancs de poireaux pendant 15 minutes environ. Réservez.

Pendant que les poireaux cuisent, préparez la sauce béchamel :

Faites fondre le beurre à feu doux, ajoutez la farine en fine pluie et mélangez bien au fouet. Ajoutez petit à petit le lait, sans cesser de remuer, pendant 10 minutes (jusqu'à obtenir une consistance onctueuse). Ajoutez-y l'aneth et les baies roses. Salez (avec modération car le saumon est déjà salé) & poivrez à votre goût.

Préchauffez le four à 180°C.

Egouttez les poireaux en les pressant un peu sur un torchon propre pour faire ressortir l'excédant d'eau.

Beurrez un plat allant au four.

Roulez les poireaux dans le saumon fumé, disposez-les dans le plat. Versez la béchamel par-dessus et parsemez de fromage râpé.

Enfournez pendant 10 minutes (jusqu'à ce que le fromage soit bien gratiné).

Servez avec une salade ou de la purée maison.

 

 

// écrit par nath // 11 mai 2014

© mi'dinettes  

 

* Vous pouvez remplacer le saumon par du jambon cuit et l'aneth et les baies roses par 2 ou 3 càs de moutarde à l'ancienne et du persil.

Utilisez les verts de poireaux pour votre soupe.

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 9 de 12