Accueil
Mi'dinettes
Mars
Betterave
Carotte
Topinambour
Céleri
Choux
Poireau
Mâche
Navet
Fruits secs
Pomme
Poire
P'tites fourchettes
Catégories
Archives
Boîte à outils


Newsletter

Avec l'automne qui s'installe, place aux belles balades en famille ! Quelle belle façon de dire au revoir à l'été que de passer une après-midi dehors à profiter des derniers rayons du soleil qui nous réchauffent encore le visage.

Ce week-end, notre objectif était de récolter une petite réserve de noisettes. Il y a beaucoup de noisetiers près de chez nous mais, étonnement, nous n'en avons jamais cueillies. C'est pourtant un de mes fruits à coque préféré ! A la base, j'ai toujours cru que les noisettes se cueillaient en même temps que les noix... mais je me suis toujours retrouvée bredouille car en général ce sont les écureuils qui se régalent à notre place... Donc cette année, je n'attends pas la chute des noix pour me servir dans les noisetiers qui bordent nos routes ! 

Avant de clôturer cette promenade et de rentrer à la maison, je passe vite au potager, j'arrache quelques carottes et panais et voilà les ingrédients qui composeront ma salade et qui mettront un point final à cette belle journée passée au grand air...

 

Préchauffez le four à 200°C.

Lavez et découpez les carottes, les panais et les échalotes en bâtonnets réguliers.

Mélangez 4 càs d'huile d'olive avec le miel et les 4 épices et versez sur les légumes. Bien mélangez l'ensemble.

Déposez les légumes sur une plaque de four recouvert de papier cuisson et enfournez pendant une petite heure (mélangez de temps en temps). Quand les légumes sont tendres (mais encore légèrement croquant), laissez-les tiédir sur le côté.

Préparez la vinaigrette en mélangeant 1 càs d'huile d'olive, 1 càs d'huile de noisettes et le jus d'orange. Versez sur les légumes tièdes et mélangez bien.

Concassez grossièrement les noisettes et parsemez-en la salade.

Cette salade est meilleure à température ambiante. Evitez de la mettre au frigo avant de la déguster.

Servez-la avec quelques morceaux de fromage de chèvre sur le dessus ou bien pour accompagner une volaille. 

 

// écrit par nath // 23 septembre 2014

© mi'dinettes  

 

* J'ai mixé le reste de ma salade pour en faire une soupe délicieuse...

J'ai préparé cette recette avec les légumes racines que j'avais dans le potager mais n'hésitez pas à les remplacer par des betteraves, du céleri-rave, des topinambours etc...

 

Quel weekend les amis! Ce retour à petits pas de la lumière, deux journées absolument magiques, rythmées par des balades le long du Ravel, le visage caressé par le soleil, Mmmmh!... image d'Epinal …et si j'ajoute à tout cela, un chien ! Heee oui, depuis peu nous avons un nouveau compagnon, notre super Sam-sam. Gràce à lui, je découvre le village et ses alentours au cours de nos promenades... enfin, lui se promène, mon je m'envole ;)

Cette belle lumière ne réchauffe cependant pas ma petite carcasse, … quand je rentre dans mon petit nid, il me faut, un bon feu, un plaid et un repas bien chaud! Pour le moment je reviens vers des plats plus simples mais toujours aussi savoureux. Je me force à ne pas mélanger trop d'ingrédients pour garder les saveurs du produit (j'ai été bien coachée par qui se reconnaîtra). Je peux dire que tout ceci me convient assez bien. Une seule chose m'empêche parfois de faire mes bons ptis plats, j'ai nommé, mon homme ! On doit se battre pour cuisiner, j'adore! … Bon, ici, c'est moi qui l'ai surpris … pour mon plus grand bonheur et j'espère le vôtre!

 

Faites bouillir l'eau pour y plonger le brocoli préalablement découpé en petits morceaux.

Pendant que le brocoli cuit, faites revenir les lardons dans une poêle.

Dans un bol, battez les œufs, ajoutez-y la crème et 1/3 du parmesan. Poivrez et salez.

Ajoutez la muscade et la coriandre.

Une fois les lardons dorés, ajoutez-les au mélange.

Préchauffez le four à 180c°

 

Détaillez l'oignon et faites le revenir à feu doux.  Ajoutez-y l'ail pressé.

Dans le fond du plat  gratin, disposez les oignons et l'ail.

Recouvrez ensuite du brocoli dont vous rectifierez l'assaisonnement si besoin, versez ensuite le mélange crèmeux par dessus.

Terminez avec le parmesan râpé et la chapelure.

 

Enfournez 35 minutes. Dégustez et réchauffez-vous!

 

Egouttez le brocoli qui ne doit pas être trop cuit (limite al dente).

 

 

Coupez la pomme et la betterave en fines rondelles.

 

 

 

 

// écrit par diane // 13 février 2011

© mi'dinettes  

 

 

* Pour un plat plus conséquent, vous pourriez remplacer la crème par de la ricotta ou du mascarpone, mais là, vous devrez passer par la case promenade après!

 

Dans la série des super chouettes moments que nous passons grâce à Mi'dinettes, il y a… le dernier Workshop dans les ateliers d'Yves Mattagne à Tour & Taxis ! Endroit splendide dont la partie cuisine se trouve enfouie dans les caves de ce lieu mythique du paysage bruxellois…

Nous y étions invitées pour un atelier à l'occasion de la chandeleur... l'animation était faite par le Chef “tous genres confondus” (Nicolas Boussin)…, en ce sens que, non seulement il est excellentissime mais aussi super avenant, drôle et hyper intéressant de surcroît !… nous avons appris tellement de belles et bonnes choses sur la pâtisserie… le tout avec beaucoup de rires et de prises de notes comme au cours de chimie mais avec les bonnes effluves en plus! La pâtisserie nous est apparue comme quelque chose de super logique mais “impitoyable” ;)… faite de causes et de conséquences... bref… absolument génial d'avoir pu discuter et décortiquer chaque phase de préparation tant de la crème  pâtissière, de la pâte à chou que du caramel “à sec”… Raaaah, j'en salive encore… que j'en oublie de vous dire que tout cela était sous l''égide de Grand Marnier®… un de mes alcools de prédilection, ça tombe bien!

Ce divin breuvage n'est autre qu'une liqueur à base de Cognac et d'oranges (parfum d'agrumes et fraîcheur au rendez-vous!!) de plus, le “cordon rouge” est vieilli en fût de chêne et comme le vin, contient du tanin ce qui fait de lui bien plus qu'un parfum… un exhausteur de goût. Sa particularité est qu'il est long en bouche et persiste à la cuisson, ce qui est particulièrement intéressant pour des préparations où l'on le flambe ou l'insère dans l'appareil d'une pâte.

L’atelier a donc été donné en plusieurs phases et nous a permis de confectionner des choux à la crème de Grand Marnier… délicieux (je déteste la pâte à chou à la base… mais ça c'était avant !), des pains perdus à se damner, des pancakes au Grand Marnier et glace et enfin, les fameuses crêpes suzette ! Heureusement, chacun de nous avait prévu le coup de manger très léger sur le temps de midi!

Nous sommes tous repartis avec le fruit de notre travail (surtout d'Audrey, merci à elle !… on n'a qu'une chose en tête, à quand la prochaine!!? Place donc à l'une des recettes de Nicolas Boussin (M.O.F. Pâtissier 2000)

 

Pour environ 15 crêpes : 250 de lait - 50g de bière blonde - 100g d'œufs - 110g de farine - 25g de beurre - 15g de sucre - 1g de sel - 25g de liqueur de Grand Marnier

Versez sur la farine, le sel et le sucre. Ajoutez en deux fois les œufs et puis, progressivement, la bière et le lait. Versez le beurre fondu puis la liqueur. Laissez reposer si possible une nuit (c'est encore meilleur...mais 1h ça marche aussi)

 

Sauce suzette : 140g de sucre - 5g de zestes d'orange râpé fin - 3g de zestes de citron râpé fin - 200g de jus d'orange frais - 20g de jus de citron - 135g de beurre - 100g de liqueur de Grand Marnier

Faites caraméliser le sucre dans une poèle. Ajoutez les zestes puis versez le jus d'orange et le jus de citron. Laissez réduire et incorporez le beurre. Ajoutez les crêpes en les roulant dans la sauce (pliées en 4) puis versez la liqueur et faites flamber en arrosant les crêpes de sauce. Laissez mijoter deux minutes.

Servez aussitôt accompagné d'un peu de glace vanille.

 

 // écrit par diane // 21 janvier 2014

© mi'dinettes  

 

* Pour que les crêpes restent chaudes à souhait ?
Préchauffez les assiettes. Un petit truc de pro à reprendre sans modération.

Un petit bout d'histoire : Suzette était une amie du Prince de Galles, qui fréquentait beaucoup le Ritz au début du XXème siècle. Elle inspira le Chef renommé de l'établissement, Auguste Escoffier, qui lui dédia un dessert : une crêpe flambée à la liqueur de Grand Marnier® !

 

 


Encore un très beau (et long) week-end qui s'achève… De belles balades à la campagne et au Parc Solvay (que j'adore ! ), un très chouette brunch à la découverte de plusieurs blogueurs belges et du coup, de magnifiques rencontres et retrouvailles, un barbecue improvisé entre amis et un resto avec ma soeur et ma mère…

Le soleil qui inonde mon intérieur me donne envie de croquer dans la nature et d'en profiter de toutes les manières qu'il soit ! En attendant que le potager familial nous livre ses trésors, c'est toujours dans mon panier bio que je vais chercher la base de mon inspiration. Cette fois-ci, j'ai découvert une très belle botte de radis super fraîche… la tentation est grande de les déguster tout nature en croquant dedans à pleines dents mais j'avais envie de les cuisiner plutôt que de les grignoter à l'apéro. Cette petite crème toute douce sera parfaite pour alléger la fin de mon week-end qui fût bien copieux ;-) 

 

Faites suer l'oignon émincé dans une casserole avec un peu d'huile d'olive.

Lorsqu'il devient transparent, ajoutez les feuilles de radis (supprimer les tiges les plus grosses), les radis coupés en 4 et la demi pomme coupée en petits cubes. Ajoutez 700ml d'eau et le bouillon en poudre.

Laissez mijoter pendant 20 minutes environ, jusqu'à ce que les radis soient tendres.

Ajoutez la crème fraîche et mixez finement. Assaisonnez à votre goût.

Servez chaud ou froid avec des tranches de radis et quelques gouttes d'huile de citron (facultatif) dans chaque bol.

 

 

// écrit par nath // 2 juin 2014

© mi'dinettes  

 

* Usez et abusez des fanes en tout genre !  Elles se préparent à merveille dans les soupes (voir cette petite recette) ou sautées dans une poële avec un peu de beurre et d'ail, comme vous le feriez pour des épinards...

New layer...
 

Nous ne savons plus où donner de la tête au jardin en ce beau mois d'octobre !

Nous récoltons tout ce qui peut encore l'être avant les grands froids. Les congélateurs se remplissent à vitesse grand V ! C'est aussi la saison des cueillettes : pommes - poires - mirabelles - noix et bientôt coings ! Je me réjouis déjà de déguster tout ça cet hiver en repensant à ces bons moments passés à travailler dehors... Finalement, nous "récoltons bien que ce que nous semons", nous amassons le résultat de tous ces mois de travail au jardin effectués depuis ce printemps... Un vrai plaisir !

Cette année, nous avons demandé à Diane de venir nous donner un coup demain pour récolter les pommes et les poires... Expérience unique pour des citadines comme nous ! Pendant que je m'affairais à 'déplumer' un petit pommier avec une échelle et un panier, Diane et les autres se trouvaient perchés à quelques mètres du sol pour cueillir les meilleurs fruits qui ont bien profités du soleil sur la cîme des arbres... on a que le mal qu'on se donne ;-) Nous avons passé ainsi toute l'après-midi au grand air, autant vous dire que la nuit a été bonne pour tout le monde ! Rendez-vous déjà pris à l'automne 2014 !

Maintenant, il ne nous reste "plus" qu'à déposer les fruits au pressoire pour en faire du jus, cuire quelques poires pour confectionner mon sirop de liège, sécher quelques pommes pour en faire des chips et enfin préparer des compotes qui nourriront la petite Elisa et qui accompagneront idéalement le poulet rôti du dimanche...

C'est aussi avec cette recette que nous clôturons notre collaboration avec le magazine Flair ! Merci à toute l'équipe de votre confiance ;-)

 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez le chèvre frais, l'oeuf, le miel, les noisettes et la cannelle. Assaisonnez à votre goût.

Coupez les pommes au 2/3 et videz-les à l'aide d'une petite cuillère (attention de ne pas percer la peau ou le fond de la pomme). Enroulez les pommes dans 2 tranches de lard (attachez le lard sur la pomme à l'aide d'un cure-dent). Versez le mélange au chèvre dans les pommes, disposez-les dans un plat allant au four légèrement beurré et enfournez pendant 30 minutes.

Servez avec une salade et de la vinaigrette aux noisettes.

 

 

// écrit par nath // 7 octobre 2013

© mi'dinettes  

 

* Pour les personnes qui n'apprécient pas la saveur du fromage de chèvre, remplacez-le par de la ricotta ou par un fromage aux fines herbes ou au noix.

Remplacez les noisettes par des noix, des pignons de pin, des raisins secs...

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 7 de 12