Accueil
Mi'dinettes
Novembre
Carottes
Potiron/Courges
Topinambours
Chicon
Choux
Céleri
Champignons
Epinards
Brocolis
Pommes/Poires
Raisins
P'tites fourchettes
Catégories
Instagram
Facebook


Newsletter

Il fait piquant dehors, tonique, le ciel est pur, propice aux belles balades et surtout aux moments réconfortants au retour, bien au chaud, au coin du feu, autour d'un plat en sauce, de purées de légumes de saison… De retour de promenade, une fois toutes les couches enlevées, c'est le vrai plaisir de l'automne.

Couleurs chatoyantes, odeurs enivrantes, cueillette de champignons, magnifiques paysages, cet automne est un des plus beaux jamais vécu pour ma part! J'adore!

Cette saison est juste dingue pour les produits, le gibier, les fruits secs, les légumes racines, tout est un appel à la gourmandise.

Cet été, via nos amies de la Dinette des grandes, nous avons eu la chance de découvrir la cuisine à la plancha.

Nous avions été invitées chez Florence Atlas de Loftkitchen (encooOOOrre une amie blogueuse)...

Haaa cette blogosphère, tous ces bons moments gourmands partagés ensemble et de belle amitiés qui se tissent au fil des ans.

La plancha était à l'extérieur lors de cette magnifique soirée, mais super vanessa a pensé aux fans de grillade, bbq et autres comme moi, tout terrain et toutes saison, elle m'a dégotté une magnifique plancha d'intérieur !

Vu notre engouement par rapport au produit, une fois n'est pas coutume, nous vous mettons le lien vers le site des Forge Adour !

J'ai également fait appel aux mains expertes de mon homme. Depuis nous, la cuisine est encore plus savoureuse à la maison ! Faire de bons plats ensemble fait déjà partie du plaisir de l'assiette! Que du bonheur avec mon Mi'dinet :)

Pour la viande, en pleine campagne, nous avons la chance d'avoir des belles fermes d'élevage dans les environs comme par exemple la Ferme des Noyers à Corroy. Nous essayons de consommer la viande au mieux et donc ce genre de solution en direct chez le producteur est le meilleur rapport qualité-papilles-prix!

Nous avons opté pour du porc "coupe ibérique", que nous avons simplement travaillé en le massant au gros sel, un peu d'huile d'olive et la cuisson à la plancha a fait tout le reste, Miameuuu !

Les accompagnements sont les tous derniers du potager (hormis les morilles bien sûr)

Place au délice !

 

Plancha d'automne

Pour 4 personnes :

800gr de porc "coupe ibérique" - gros sel 40 g de morilles séchées - 40 cl de crème fraîche - feuille de laurier - noisette de beurre - 10 cl de cognac 10 carottes avec le début des fanes - sirop d'érable - beurre - 2 gousses d'ail 2 fenouils - estragon frais 2 panais - 3 pommes de terre - beurre - noix de muscade poivre-sel - huile d'olive

 

Sauce aux morilles

Faites tremper les morilles 1 heure dans de l’eau

Essorez-les et gardez un petit verre d’eau de trempage filtrée

Laissez cuire doucement les morilles pendant 2 minutes dans le beurre avec le laurier
Ajoutez le cognac, augmentez le feu et laissez réduire au ¾

Ajoutez l’eau de trempage et laissez réduire au ¾ puis ajoutez la crème

Baissez le feu, laissez infuser

 

Pour la purée de panais

Faites cuire les panais et les pommes de terre coupées en petits morceaux dans de l'eau bouillante salée.

Une fois cuits, égouttez et écrasez à la fourchette avec le beurre, la noix de muscade et le poivre&sel.

 

Les légumes d'accompagnement

Préchauffez le four à 180c°

Epluchez les carottes, préservez le début des fanes, coupez-les en 2 ou 4 dans le sens de la longueur.

Dans un plat allant au four, disposez de grosses noix de beurre recouvrez des carottes épluchées et des gousses d'ail enchemisées, nappez d'un peu de sirop d'érable, poivre-sel. Enfournez 20 minutes.

 

Nettoyez les fenouils, coupez-les en 8 dans le sens de la longueur et cuisez-les à la vapeur pendant 15 minutes (un peu plus qu'al dente).

Au moment de servir, vous les assaisonnerez et agrémenterez d'un peu d'estragon ciselé et d'un filet d'huile d'olive.

 

La plancha

Chauffez la plancha préalablement frottée d'huile d'olive.

Disposez les filets de porcs (massés au sel et à l'huile) et dorez les juste le temps nécessaire. Ce serait dommage de les assécher.

Retournez-les régulièrement pour une cuisson homogène.

 

A ce moment-ci, tout devrait être synchro de façon à servir l'ensemble bien chaud.

 

Disposez les légumes sur assiettes, la purée de panais, le porc, nappé de sauce aux morilles et le tour est joué ! Enjoy!


// écrit par diane // 2 décembre 2016

© mi'dinettes  

 

 

* Lors de notre dîner, Flo avait fait du poulpe à la thai, du porc patanegra façon tagliata et encore plein d'autres délices. 

 

Cela fait quelques semaines que je voulais vous livrer cette recette. On prend parfois beaucoup de retard sans le vouloir... Qu'importe, cette recette est toujours d'actualité et fera un très chouette goûter après une bonne balade dans les bois :-P

Il me devient de plus en plus difficile de m'offrir des petits week-ends à la campagne alors lorsque j'ai l'occasion d'y aller et qu'en plus le soleil est de la partie, je ne peux vraiment plus résister ! Ce week-end là, ma soeur et ma mère revenaient tout juste d'un long voyage au Canada... Nous avions donc du temps à rattraper et beaucoup de choses à se raconter ! Après avoir visionné leurs photos hautes en couleurs, après avoir passé tout l'après-midi dehors à cueillir des pommes et courir dans le verger, c'est cette jolie tarte qui nous attendait à la maison. Ayant encore la tête au "Pays des caribous", ma mère n'a pu s'empêcher d'y ajouter du sirop d'érable... Voilà une merveilleuse association pour un goûter qui réchauffe les coeurs et rassasie les estomacs les plus exigeants !

 

Préchauffez le four à 200°C.

Dans un robot, mélangez le beurre, les oeufs, le sirop d'érable, les noisettes et la crème.

Etalez la pâte brisée dans un moule à tarte et piquez-la. 

Versez le mélange sur la pâte et disposez par dessus les pommes pelées et tranchées.

Enfournez pour 40 minutes environ (jusqu'à ce que la tarte soit dorée).

Laissez refroidir à température ambiante avant de déguster.

 

// écrit par nath // 9 décembre 2016

© mi'dinettes  

 

* Pas de sirop d'érable sous la main? Remplacez-le par du sucre roux.

Pas de noisettes en poudre dans le placard? Remplacez-le par des amandes en poudre ;-P

Ces petits changements ne donneront pas le même résultat mais votre tarte n'en sera pas moins bonne !

 

 

 

A chaque fois que les raisins refont surface sur les étales des marchés, je ne peux m'empêcher de penser à nos cousins ardéchois ! ... Du coup, en cette saison, je pense bcp à eux :-P J'imagine déjà ma cousine faire cette recette dans sa magnifique cuisine avec vue sur les vignes et les collines... Je me plais à repenser à ce terrible week-end où nous étions venus par surprise pour fêter son anniversaire et où nous avions fait une ballade incroyable dans le domaine à travers les vignes pour rejoindre une rivière tranquille... tout ça pour digérer un magnifique repas pris sur la terrasse au soleil... Vivement ma prochaine visite :-D

C'est aussi une recette que nous avons imaginé pour nos copains de l'émission Quel Temps !... Cette recette est vraiment géniale de simplicité et fera sensation si vous devez préparer un petit repas léger en quelques minutes... le croustillant de la pâte, la fraîcheur du chèvre et les raisins chauds et sucrés raviront les papilles les plus exigeantes ! Que vous souhaitez d'autre que 'Bon appétit' ;-)  - NATH

 

Ciselez finement les feuilles d'estragon et les mélanger au chèvre frais. Salez et poivrez à votre goût et réservez.

Emincez l'échalote et faites-la suer dans un poêle avec l'huile d'olive. Quand l'échalote devient translucide; ajoutez le vinaigre balsamique et les grains de raisins. Poêlez pendant une dizaine de minutes à feu doux.

Garnissez les tartelettes de la préparation au chèvre et déposez 1 bonne cuillère à soupe de raisins encore chauds par-dessus.

Dégustez sans attendre :-)

 

// écrit par nath // 29 septembre 2017

© mi'dinettes  

 

N'hésitez pas à préparer vos fonds de tartelettes vous-même. J'ai utilisé ici une pâte brisée que j'ai cuit 20 minutes à blanc dans des petits moules individuels.

 

Je garde souvent les 'restes' de légumes (verts de poireau, tiges de brocoli, feuilles de céleri, fanes en tout genre etc) pour en faire de la soupe. Ayant emprunté le déshydrater de ma mère, j'avais envie de m'essayer à réaliser moi-même mon bouillon en poudre. Après tout, j'avais dans mon frigo tous les ingrédients dont j'avais besoin et un déshydrater qui n'attendait que ça ! Adieu cubes industriels et bienvenue petite poudre magique maison pour agrémenter bon nombre de mes préparations.

Cette recette est ultra simple (j'ai presque honte de l'appeler 'recette') mais il vous faudra un déshydrateur... (si vous avez encore l'enveloppe de Noël de Mamy et que vous n'avez pas encore trouvé l'idée géniale pour vous faire plaisir, voilà qui est fait - ne me remerciez pas ;-) ).... pour le reste, ce n'est que de la découpe et votre machine s'occupe du reste ! Profitez-en pour y mettre vos petits légumes qui commencent à se rabougrir dans le fond de votre bac à légumes... Les ingrédients que je donne ici correspondent à ce que j'avais sous la main, mais tout est possible; n'hésitez pas à y mettre du fenouil, des herbes aromatiques, des peaux de tomates, des champignons... tout est absolument envisageable. Je garde tout de même comme base des verts de poireaux, du céleri et des carottes... mais à vous de voir. Je ne mets volontairement pas de sel dans ma recette, cela me permettra de pouvoir l'utiliser à ma guise et de saler en fonction de son utilisation du moment. J'ai placé ma petite poudre dans un joli bocal en verre que je laisse à disposition sur mon plan de travail, j'en parsème un peu partout; pas exemple, dans les soupes bien entendu mais aussi sur des pommes de terre vapeur, dans l'eau de cuisson de mes céréales ou pâtes, dans un plat mijoté, dans du fromage blanc pour en faire des dips, dans du houmous, dans une vinaigrette... Amusez-vous :-)

 

Découpez tous vos légumes et déposez-les sur les grilles du déshydrater sans les superposer.

Laissez sécher 8 heures environ (voir votre mode d'emploi) à 50°.

Une fois les légumes bien séchés, mixez-les avec le laurier, le curcuma et les algues en une poudre fine.

Réservez dans un bocal. Cette poudre se conserve looooongtemps à l'abri de l'humidité!

 

// écrit par nath // 31 janvier 2016

© mi'dinettes  

 

* Avant de jeter vos restes et épluchures de légumes à la poubelle, posez-vous la question de savoir si ils peuvent entrer dans la composition de votre bouillon maison, il y a fort à parier que OUI :-) Déposez-les au fur et à mesure dans une boîte au frigo et dès qu'elle est pleine, sortez votre déshydrateur... voilà vos poubelles allégées et votre réserve de poudre de bouillon toujours opérationnelle !

 

 

 

Tremblez braves gens (surtout toi soeurette) ! Nous avons une horrrrrible colonie d'araignées qui a élu domicile chez nous... et comme je déteste le gaspillage, j'ai décidé de cuisiner leurs oeufs et de les farcir pour mon lunch... bai quoi?

Au vu des monstrueuses sorcières qui se baladent dans la rue depuis ce matin... j'en conclu que l'heure d'Halloween a sonné ! J'attends donc le crépuscule avec impatience pour mettre au défi tous ces petits monstres qui oseront sonner à ma porte...

Mais avant de leur offrir leur butin sucré, ils devront passer l'ultime épreuve d'avaler ces oeufs d'araignée... Ne vous y fiez pas, le plus horrible n'est pas la toile apparente sur l'extérieur de l'oeuf mais bien son coeur rouge et gluant de tomate confite qui ferait tourner de l'oeil le plus courageux des zombies :-P

Alors tremblez chers vampires et autres trolls, je vous attends de pied ferme ! :-D - NATH

 

Fendillez délicatement la coquille des oeufs durs avec un couteau.

Versez le colorant dans un sac de congélation. Déposez un oeuf dans le sac et répartissez bien la couleur tout autour de la coquille avec précaution. Après 2 minutes, rincez l'oeuf à l'eau clair et écaillez-le. Répétez cette opération pour les 3 oeufs restants.

Coupez-les en deux et récupérez les jaunes d'oeuf dans une assiette. Ecrasez-les avec le pesto de tomates séchées.

Disposez une tomate confite dans chaque demain blanc d'oeuf.

Transvasez la préparation au pesto dans une poche à douille et remplissez les blancs d'oeuf avec ce mélange.

Garnissez avec quelques graines de sésame noir pour la décor et dégustez sans frémir :-)

 

// écrit par nath // 27 octobre 2017

© mi'dinettes  

 

J'ai réalisé plusieurs tests de colorant et ce qui fonctionne le mieux est le colorant alimentaire en pâte... on le trouve facilement dans les magasins spécialisés en pâtisserie.

Lorsque vous manipulez le colorant, portez des gants sous peine d'avoir les doigts colorés plusieurs jours... mais c'est une question de choix ;-)

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 6 de 16