Accueil
Mi'dinettes
Novembre
Carottes
Potiron/Courges
Topinambours
Chicon
Choux
Céleri
Champignons
Epinards
Brocolis
Pommes/Poires
Raisins
P'tites fourchettes
Catégories
Instagram
Facebook


Newsletter

La quoi? La TOS-CA-TAR-TA :-) Traduction : 'La Tarte Toscanne ' en suédois.... Donc une recette suédoise de tarte italienne...Compliqué cette affaire... Finalement, peut importe que ce 'gâteau' soit italien ou suédois, il est juste trop bon ! Imaginez un gâteau moelleux genre 4/4 surmonté d'un caramel crémeux (attention, ça colle aux dents quand même - mais c'est ça qui est bon) et d'amandes... vous obtenez ainsi ce gâteau magnifique !

Cette recette, je l'ai reçue de ma nouvelle copine Mikki, suédoise de son état, accessoirement maman de 6 merveilleux enfants (dont deux jumelles juste à croquer) et très bonne cuisinière... Oui messieurs, Mikki est une belle blonde aux yeux bleus et qui affiche un sourire 'pepsodent' en toute circonstance... Cette femme existe et je l'ai rencontré ! Et en plus elle me file ses recettes ;-)

C'est avec ce gâteau que j'ai décidé d'initier Elisa à la cuisine et rien de mieux que l'occasion d'une balade avec son parrain et quelques amis pour se mettre aux fourneaux juste entre mère et fille :-) Voici donc un magnifique we qui s'achève sur une note douce et sucrée... 

 

Préchauffez le four à 175°C.

Mélangez les ingrédients secs dans un saladier (2,5 dl de farine, 3 dl de sucre, 2 càc de baking powder, 3 càc de sucre vanillé).

Faites fondre le beurre (100gr) dans un petit poêlon et ajouter l'eau. Portez à ébullition.

Mélangez les deux préparations et incorporez les oeufs un à un.

Chemisez un moule à manqué avec du papier de cuisson, versez l'appareil et enfournez pendant 35 minutes.

Pendant ce temps, préparez le caramel aux amandes. Mélangez dans un poêlon 50 gr de beurre, 1 dl de sucre, 2càs de farine, 2 càs de lait, 1 càc de sucre vanillé et 100gr d'amandes. Laissez bouillir quelques instants.

Nappez le gâteau avec ce caramel directement à la sortie du four et enfournez à nouveau pour environ 30 minutes. Soyez attentifs à cette étape, le caramel peut vite brûler.

Laissez refroidir et déguster...

 

// écrit par nath // 23 février 2015

© mi'dinettes  

 

* Vous pouvez 'pesez' vos ingrédients solides tels que le sucre, la farine etc avec votre verre doseur... ça marche aussi bien que la balance ;-) (comme le font les américains avec leur 'cup').

Spéciale dédicace aux 'Mamans Déglingos' qui se reconnaitront ;-)

New layer...
 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur notre réveillon "idéal", il est temps de vous dévoiler le menu complet que nous avons proposé à nos invités. Ce menu a été complètement imaginé par Caro de 'Avocado van de duivel' et par nous-même... Quel plaisir d'avoir une carte blanche totale et d'avoir, d'emblée, toute la confiance de Carrefour qui a sû répondre avec beaucoup de gentillesse à nos envies/exigeances jusqu'au moindre détail ! Voici donc ce que nous avons préparé avec beaucoup de plaisir à nos convives:

Pour commencer et pour acceuillir tout ce beau monde, nous avons mitonné un capuccino de topinambours aux châtaignes avec une émulsion de chèvre ensuite, nous leur avons proposé des croustillants à la crème de cèpes et poires... comme il n'y a pas de fête sans bulles, ces petits amuse-bouches étaient arrosés d'un cocktail au champagne et fruits de la passion et comme nous comptions parmis nous quelques heureuses futures mamans (et d'autres personnes certainement très raisonnables), nous avons pensé à elles, et leur avons offert un Punch à la fleur de sureau et fruits rouges... Cette petite mise en appétit nous a permis d'attendre les rares retardataires (il faut dire que le parking est pas toujours simple dans ce quartier ;-) ) et donné l'occasion de faire plus ample connaissance.

Maintenant, venons-en aux choses sérieuses ! Après un petit mot d'acceuil 'bien senti' de la part de Carrefour, de Caro et de Diane (après tout cela, Nath n'avait plus rien à ajouter - et ça l'arrangeait bien ;-) ) nous avons pu dresser notre "buffet de fruits de mer, pas tout à fait classique", comprenez un magnifique buffet composé de Croquettes tomate-crevettes, Crabe cake à la thaïe (une petite tuerie), Gravad Lax aux betteraves rouges (juste magnifique), homard et avocats 'du diable' façon salade Caesar et pour finir un Tartare d'espadon aux mûres et baies roses... Yummy ! C'était bon, beau et d'une telle fraîcheur que les plus carnassiers n'ont pas pu y résister !

Ensuite, changement de ton. C'est un buffet bien de saison que nous présentons maintenant, avec à l'honneur, un Carré d'agneau et son pesto de menthe, un filet de chevreuil avec une magnifique sauce aux champignons des bois. Pour accompagner ces jolies viandes, nous avons préparé des Pommes de terre rôties à la suédoise, des betteraves au chèvre et crumble au cumin, une salade de fenouil et carottes, des légumes d'hiver rôtis et des flan d'asperges blanches au parmesan. Ouch... On se sent déjà bien mieux :-)

Histoire de faire un peu de place et de faire place à la fête, c'était ambiance paillettes et cotillons à côté de la salle à manger... Nos invités ont pû être pris en photo devant un mur paré d'or et des phylactères bien pensés... La fête était vraiment là !

Après cet entremet photographique, nous avons pu déguster une sélection de fromages spécialement préparée par Carrefour (certains étaient complètement étonnant et complètement inédit ! Je reste sans voix devant un fromage farçi au Cuberon... étonnant mais j'ai adoré !)

Pour mettre un point final à ce menu de dingue, nous voulions un dessert simple, frais et à partager... Nous avons pensé au Pavlova... Qui peut résister à une belle meringue moelleuse, une crème onctueuse au citron et la fraicheur des fruits rouges... impossible pour moi de ne pas y plonger ma cuillère. Nous avons aussi imaginé une version plus de saison à savoir, une meringue chocolatée avec une crème de noisettes et des poires fraîches parsemées de copeaux de chocolat... Comme nous voulions cette soirée des plus conviviale, nous avons présenté ces Pavlovas entier sur des jolies planches en bois. Nos convives avaient comme seule arme une cuillère pour attaquer ce dessert tout droit descendu du paradis !

Voici donc comment s'est achevé cette soirée de folie et le plus beau dans tout ça, c'est qu'on peut recommencer dans 1 mois :-)

   

Pavlova aux fruits rouges et crème citronnée

Préparez la meringue (la veille) :

Préchauffez le four à 120°C.

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand le mélange commence à mousser, versez le sucre fin petit à petit en continuant de fouetter. Les blancs d'oeufs doivent devenir bien fermes et brillants. Incorporez ensuite le sucre impalpable et la maïzena tamisé délicatement avec une maryse.

Placez une feuille de papier cuisson sur une plaque allant au four. Versez dessus les blancs d'oeufs et étalez très légèrement la préparation.

Rédisez la température du four à 100°C et enfournez minimum 1h30. (Le temps de cuisson dépendra de l'épaisseur de votre meringue - pour savoir si la meringue est cuite, passez votre main sous la papier de cuisson, le centre de la meringue doit être durcie)

Laissez la meringue refroidir dans le four légèrement entrouvert (avec une cuillère en bois par exemple) toute la nuit.

 

Préparez la crème citronnée :

Fouettez le crème (bien froide) dans un bol (bien froid) jusqu'à ce qu'elle épaississe en ajoutant le sucre au fur et à mesure. Emincez très finement les zestes de citrons et les mélanger délicatement à la crème.

Réservez au frais.

 

Assemblage du Pavlova (au dernier moment)

Placez votre meringue sur un plat de service, Ajoutez la crème citronnée et terminer par les fruits frais.

A déguster sans attendre.

 

// écrit par nath // 29 novembre 2015

© mi'dinettes   

© Photos : mi'dinettes et David Pintens

 

 * Pour la meringue, utilisez des oeufs à température ambiante et utilisez la chaleur tournante de votre four ;-)

Lorsque vous utilisez les zestes d'agrumes, utilisez toujours des agrumes BIO. Ce sont les seuls qui n'ont pas été traités avant et après la cueillette.




 

 

Bon bon bon, on est vendredi, la semaine a été longue et rude [point de vue météorologique j'entends] donc, on a mérité sa junk food! Ouiiii, le voilà, LE point positif du temps pourri!

Il faut se réchauffer le cœur, le corps et l'esprit! 

Bon, j'adore le principe du burger, mais -Mi'dinettes-que-je-suis-oblige- il me le faut quand même un chouia "raffiné" sans délaisser le côté gourmand [jamais]. N'étant pas trop burger de kermesse, ni de fastfood classique, j'ai mes petits trucs pour rendre ce moment juste incroyablement gourmand.

Il me faut d'abord un VRAI bon pain burger. Soit en le préparant soit même [l'odeur de la cuisson du pain a aussi un effet bénéfique sur le moral, sisi], soit en trouvant une bonne boulangerie, digne de ce nom. Check.

Ensuite, trouver une toute bonne viande. Ici j'ai mis le poulet à l'honneur, même si je suis une fanatique de viande rouge,…le poulet offre un côté légèrement plus en accord avec une éventuelle opération bikini [on peut toujours rêver non?]… l'été finira bien par arriver!

Bref, un poulet se doit d'être fondant et si il est caramélisé c'est encore mieux.

Pour la sauce, j'ai mis l'accent sur les herbes. Rien de tel qu'un bon pesto, pas trop lourd non plus [on se rattrapera sur les frites sinon].

A vos fourneaux, et mangez-le(s) avec les doigts, c'est encore meilleur!

 

Pour le poulet (marinade):
Pressez le citron.
Mélangez le jus à 2 càs d’huile d’olive.
Ajoutez-y les gousses d’ail pressées, le miel et le sésame (une belle poignée).
Assaisonnez de piment d’Espelette, poivre-sel.
Incorporez le poulet préalablement détaillé en aiguillettes. Mélangez bien.

Réservez au frais pendant 1 à 2 heures.


Pour le pesto de pourpier :
Mixez 60g de pourpier, 20g d’amandes, 30g de parmesan (râpé), 4 càs d’huile d’olive, poivre-sel.
 
Une fois le poulet prêt, poêlez-le dans un peu d’huile d’olive.
Il a déjà “cuit” avec la marinade donc ne le laissez pas trop sur le feu afin de le garder bien moelleux.


Coupez les pains en deux.
Nappez de pesto, suivez d’une tranche de fromage, recouvrez d’un peu de feuilles de pourpier.
Disposez les aiguillettes par dessus, couvrez de pesto et refermez votre burger.


Pour les plus gourmands, accompagnez de frites maison [et de sauce mayo, maison, c'est encore meilleur!]. Miam!

 

// écrit par diane // 3 juin 2016

©mi'dinettes  

 

 

* Si vous êtes végétarien, rien ne vous empêche de remplacer le poulet par un beau champignon portobello juste grillé avec une pointe d'ail et full herbes.

* Le pesto a été réalisé avec du pourpier afin de ne pas multiplier les herbes/salade mais déclinez-le  en fonction des vos plantes aromatiques, tout est bon tant que c'est fait avec amour!



   

 

 

Depuis qu'Elisa est à l'école, il faut bien se plier aux congés scolaires. Voici donc que s'achèvent les vacances de Pâques, il est temps pour moi de trier mes photos :-) Cette année, nous sommes partis en famille en Normandie ! Région que j'adore.... Nous avons eu la chance de loger dans une maison située dans un petit village au pied des dunes... Le calme absolu. Au programme de cette semaine : balades, chasses aux coquillages, gâteaux et sapins de sable (oui, Elisa ne fait pas de châteaux mais bien des "sapins" de sable... allez comprendre)... Nous avons eu beaucoup de chance pour le temps mais nous avons dû, malgré tout, faire face à une après-midi particulièrement pluvieuse. Nous nous sommes donc mises à préparer une tarte par notre goûter histoire de 'passer le temps' de la plus douce des manières...

Cette recette de tarte est idéale quand vous n'êtes pas dans votre propre cuisine ! Elle ne nécessite que très peu d'ingrédients et de matériel et est facilement mémorable. La première fois que nous l'avions dégustée, c'est ma cousine Violaine (que je salue en passant ;-) ) qui nous l'avait préparée (en maison de vacances aussi)... Depuis, nous l'avons un petit peu remaniée et nous la faisons souvent quand les placards sont presque vides ou quand nous partons en vacances.

A la lecture des ingrédients, vous comprendrez bien vite que cette tarte n'a rien de 'light' mais on ne part pas en vacances pour faire régime ;-) Je pense d'ailleurs que ce sera la dernière recette de l'année de ce genre avant de se jeter corps et âmes sur les légumes primeurs du printemps...

 

Préchauffez le four à 180°C.

Etalez la pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez-la sur le fond. 

Etalez le sucre sur la pâte.

Mélangez la crème avec les oeufs et versez le mélange sur le sucre.

Enfournez pour 20 minutes environ (jusqu'à ce que la tarte soit dorée).

Laissez refroidir à température ambiante avant de déguster.

 

// écrit par nath // 13 avril 2016

© mi'dinettes  

 

* Si vous ne trouvez pas de cassonade, choisissez de la vergeoise. Elle fera très bien l'affaire ;-)

 

 

Il fait chaud, le soleil brille, ça sent la rentrée...MAIS toujours avec un bel air de vacances !

On fait tourner les bons fruits et légumes de saison pour mon plus grand plaisir!

Etant une addict absolue de la pastèque, je m'amuse à décliner en version sucrée (smoothie, salade de fruits, cocktails) et salée (en salade avec de la feta..) et récemment, en gaspacho!

Elle a ce petit quelque chose de désaltérant, légèrement sucré mais qui s'accorde à merveille avec les tomates.

Pour le côté gaspacho, le poivron s'imposait! J'adore ce style de recette, ultra rapide et délicieuse.

Comme j'essaie de faire un petit peu attention à l'équilibre alimentaire (de ma journée) et ne pas me gaver de pain (j'adoOore le pain!...mon grand malheur) je l'ai remplacé par des amandes qui épaississent un peu le tout et surtout parfument.

Je vous laisse profiter de ces belles soirées ensoleillées qui s'annoncent, des pique-nique au bois, ou même en version lunchbox,

Enjoy et belle fin d'été !

 

Pelez le poivron à l'aide d'un économe. Epépinez-le.

Dans un blender, versez tous les légumes détaillés en cubes. Ajoutez-y les amandes, le vinaigre, l'huile.

Pressez la gousse d'ail  et assaisonnez poivre-sel. Mixez finement.

Réservez au frigo 1h minimum.

Pendant ce temps, faites griller les pignons et émincez finement le basilic, les jeunes oignons et le concombre.

Au moment de servir, versez les pignons dans le fond du verre, recouvrez de gaspacho et décorez de basilic, oignon et concombre. Un petit tour de moulin de piment d'Espelette rendra le tout parfait! Enjoy!

 

 

// écrit par diane // 30 août 2016

© mi'dinettes  

 

 

 

 

 

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 5 de 16