Accueil
Mi'dinettes
Avril
Betterave
Carotte
Cresson
Céleri
Radis
Epinards
Pourpier
Navet
Fruits secs
Pomme
Poire
P'tites fourchettes
Catégories
Archives
Boîte à outils


Newsletter


 

Depuis quelques semaines, je revis ! Comme chaque année (à me relire) celà correspond exactement avec le retour des beaux jours !

Les odeurs enivrantes du printemps, l'herbe fraîchement tondue, le petit déjeuner en terrasse, les mains plongées dans la terre à la chasse des mauvaises herbes, l'émerveillement en redécouvrant son jardin, les plantes que l'on avait presque oubliées le temps d'un hiver.

Bref, Didi is back !

J'ai profité de l'agrandissement de mon supermarché bio (oui oui parfois je fais des infidélités au sacro-saint marché d'Eghezée du dimanche [Roooh!]) pour remplir ma cuisine de légumes fabuleux comme ces aubergines que j'ai eu beaucoup de peine à couper en deux, tant elles étaient belles !

Ma super moitié et moi-même avions envie d'un repas printanier, hyper savoureux sans pour autant quitter la table … affamés !

Nous avons testé la recette en déclinant, tantôt uniquement végé, tantôt moit-moit ou encore 100% bidoche; je vous présente ici le bon compromis à la belge! 

 

Préchauffez le four à 200c°


Nettoyez les aubergines, coupez-les en 2 et videz-les en gardant la chair pour la farce. Détaillez-la en morceaux.

Sur une plaque allant au four, disposez les aubergines évidées, badigeonnées d'huiles d'olive, poivrez-salez gentiment.

Enfournez une quinzaine de minutes.

Pendant ce temps, émincez les oignons. Préparez simultanément la viande hâchée, la chair d'aubergine et la semoule de couscous.

Dans une poèle, faites revenir les pignons de pin [sans ajouter de matière grasse, surveillez-les afin qu'ils restent bien dorés] Une fois terminés, réservez-les. 

Dans la même poèle légèrement huilée, faites revenir la moitié des oignons, faites les fondre jusqu'à les caraméliser. Ajoutez la viande hâchée, la moitié de la coriandre et du persil, poivre-sel. [Ne la cuisez pas trop sinon elle sera trop sèche après le passage au four]

Pendant ce temps-là, faites bouillir de l'eau pour la semoule. [2 fois le volume de semoule] 

Dans une sauteuse, faites revenir la seconde moitié des oignons dans un peu d'huile. Une fois caramélisés, réservez-les pour le couscous et remplacez par la chair d'aubergine en morceaux. Poivrez-salez. En fin de cuisson (moyenne) Mélangez le persil hâché et deux gousses d'ail pressées.

Une fois l'eau bouillie, versez-là sur la semoule, mélangez à la fourchette et couvrez-là comme pour un taboulé [pendant une dizaine de minutes].

Coupez les tomates séchées en morceaux, émincez la seconde moitié de la coriandre ainsi que la feta.

Préparez le couscous en mélangeant la semoule assaisonnée [poivre-sel], agrémentée de bonne huile d'olive.

Ajoutez les oignons, les tomates séchées, les pignons, la coriandre et la feta émiettée. Les aubergines vides, sorties du four, farcissez-les en commençant par un lit de chair d'aubergines, une couché de hâché et terminez par le couscous. Enfournez à 180c° pendant 20 minutes jusqu'à ce que l'aubergine soit entre al dente et fondante [ni trop, ni trop peu]. 

Sortez-le du four et décorez de quelques feuilles de menthe et de coriandre que vous aurez gardées à cet effet. Pour un côté fraîcheur, accompagnez d'une petit sauce yaourt-menthe.

Bon ap!

 

// écrit par diane // 12 mai 2016

 

Pour les veggie 100%, la version full chair d'aubergine conviendra parfaitement. Ne pas hésiter à rajouter un peu de peps au couscous avec quelques zestes de citrons verts.

 

 

 

Bon bon bon, on est vendredi, la semaine a été longue et rude [point de vue météorologique j'entends] donc, on a mérité sa junk food! Ouiiii, le voilà, LE point positif du temps pourri!

Il faut se réchauffer le cœur, le corps et l'esprit! 

Bon, j'adore le principe du burger, mais -Mi'dinettes-que-je-suis-oblige- il me le faut quand même un chouia "raffiné" sans délaisser le côté gourmand [jamais]. N'étant pas trop burger de kermesse, ni de fastfood classique, j'ai mes petits trucs pour rendre ce moment juste incroyablement gourmand.

Il me faut d'abord un VRAI bon pain burger. Soit en le préparant soit même [l'odeur de la cuisson du pain a aussi un effet bénéfique sur le moral, sisi], soit en trouvant une bonne boulangerie, digne de ce nom. Check.

Ensuite, trouver une toute bonne viande. Ici j'ai mis le poulet à l'honneur, même si je suis une fanatique de viande rouge,…le poulet offre un côté légèrement plus en accord avec une éventuelle opération bikini [on peut toujours rêver non?]… l'été finira bien par arriver!

Bref, un poulet se doit d'être fondant et si il est caramélisé c'est encore mieux.

Pour la sauce, j'ai mis l'accent sur les herbes. Rien de tel qu'un bon pesto, pas trop lourd non plus [on se rattrapera sur les frites sinon].

A vos fourneaux, et mangez-le(s) avec les doigts, c'est encore meilleur!

 

Pour le poulet (marinade):
Pressez le citron.
Mélangez le jus à 2 càs d’huile d’olive.
Ajoutez-y les gousses d’ail pressées, le miel et le sésame (une belle poignée).
Assaisonnez de piment d’Espelette, poivre-sel.
Incorporez le poulet préalablement détaillé en aiguillettes. Mélangez bien.

Réservez au frais pendant 1 à 2 heures.


Pour le pesto de pourpier :
Mixez 60g de pourpier, 20g d’amandes, 30g de parmesan (râpé), 4 càs d’huile d’olive, poivre-sel.
 
Une fois le poulet prêt, poêlez-le dans un peu d’huile d’olive.
Il a déjà “cuit” avec la marinade donc ne le laissez pas trop sur le feu afin de le garder bien moelleux.


Coupez les pains en deux.
Nappez de pesto, suivez d’une tranche de fromage, recouvrez d’un peu de feuilles de pourpier.
Disposez les aiguillettes par dessus, couvrez de pesto et refermez votre burger.


Pour les plus gourmands, accompagnez de frites maison [et de sauce mayo, maison, c'est encore meilleur!]. Miam!

 

// écrit par diane // 3 juin 2016

©mi'dinettes  

 

 

* Si vous êtes végétarien, rien ne vous empêche de remplacer le poulet par un beau champignon portobello juste grillé avec une pointe d'ail et full herbes.

* Le pesto a été réalisé avec du pourpier afin de ne pas multiplier les herbes/salade mais déclinez-le  en fonction des vos plantes aromatiques, tout est bon tant que c'est fait avec amour!



   

 

 

Pour ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux, vous avez sans doute remarqué ces vidéos que nous postons sur la page Mi'dinettes depuis 1 mois déjà.

Hé oui pour les habitués du petit écran, vous nous y avez peut-être vues depuis ce début d'année… Tadaaam !

Il y a quelques mois, nous vous y parlions d'une surprise que nous vous concoctions pour l'année 2017, nous y sommes!

Nous passerons pendant quelques mois sur le temps du vendredi midi dans l'émission Quel Temps de la RTBF.

Nous avions été contactées par Nicolas-Xavier Ladouce pour faire une chronique culinaire dans son émission. Nous ferions des recettes autour des fruits et légumes de saison.

Youhou! Un nouveau challenge ! Nous avons de suite répondu à l'appel, super projet !

Nous avons passé le test de la journée de tournage dans la cuisine de nath flambant neuve, joli baptême !

Après 8 heures de tournage, place au festin des recettes "mises en boîte" durant la journée.

Vous le verrez au fil des émissions, il y avait de quoi , du petit déj' au dessert.

 

Je ne sais pas vous mais chez moi, les fêtes de fin d'année ont joué les prolongation, du coup, besoin d'un peu de Superfood, super saine et vivante pour démarrer la journée du bon pied.

J'aime me mettre au défi et début d'année je m'étais mis en tête de faire des journées sans sucre (oui ouiii, nous faisons partie aussi de ces gens qui relèvent l'autre défi bien médiatique #tournéeminérale).

Bref, je n'y croyais pas mais, des jours sans sucre, c'est hyper dur.

Du coup, j'ai trouvé des parades. ,Ici, j 'aurais pu mettre du miel ou du sucre, mais j'ai préféré remplacer par des pruneaux.

Il existe une multitude d'alternative à ces douceurs qui nous font parfois plus de tort que de bien, autant en jouer!

 

Place au smoothie et Enjoy !

 

Pelez la pomme, détaillez un peu de chou rouge.

Versez l'ensemble des ingrédients dans un blender,.

Mixez longtemps et dégustez !

 

// écrit par diane // 10 février 2017

© mi'dinettes  

  
 

Il fait piquant dehors, tonique, le ciel est pur, propice aux belles balades et surtout aux moments réconfortants au retour, bien au chaud, au coin du feu, autour d'un plat en sauce, de purées de légumes de saison… De retour de promenade, une fois toutes les couches enlevées, c'est le vrai plaisir de l'automne.

Couleurs chatoyantes, odeurs enivrantes, cueillette de champignons, magnifiques paysages, cet automne est un des plus beaux jamais vécu pour ma part! J'adore!

Cette saison est juste dingue pour les produits, le gibier, les fruits secs, les légumes racines, tout est un appel à la gourmandise.

Cet été, via nos amies de la Dinette des grandes, nous avons eu la chance de découvrir la cuisine à la plancha.

Nous avions été invitées chez Florence Atlas de Loftkitchen (encooOOOrre une amie blogueuse)...

Haaa cette blogosphère, tous ces bons moments gourmands partagés ensemble et de belle amitiés qui se tissent au fil des ans.

La plancha était à l'extérieur lors de cette magnifique soirée, mais super vanessa a pensé aux fans de grillade, bbq et autres comme moi, tout terrain et toutes saison, elle m'a dégotté une magnifique plancha d'intérieur !

Vu notre engouement par rapport au produit, une fois n'est pas coutume, nous vous mettons le lien vers le site des Forge Adour !

J'ai également fait appel aux mains expertes de mon homme. Depuis nous, la cuisine est encore plus savoureuse à la maison ! Faire de bons plats ensemble fait déjà partie du plaisir de l'assiette! Que du bonheur avec mon Mi'dinet :)

Pour la viande, en pleine campagne, nous avons la chance d'avoir des belles fermes d'élevage dans les environs comme par exemple la Ferme des Noyers à Corroy. Nous essayons de consommer la viande au mieux et donc ce genre de solution en direct chez le producteur est le meilleur rapport qualité-papilles-prix!

Nous avons opté pour du porc "coupe ibérique", que nous avons simplement travaillé en le massant au gros sel, un peu d'huile d'olive et la cuisson à la plancha a fait tout le reste, Miameuuu !

Les accompagnements sont les tous derniers du potager (hormis les morilles bien sûr)

Place au délice !

 

Plancha d'automne

Pour 4 personnes :

800gr de porc "coupe ibérique" - gros sel 40 g de morilles séchées - 40 cl de crème fraîche - feuille de laurier - noisette de beurre - 10 cl de cognac 10 carottes avec le début des fanes - sirop d'érable - beurre - 2 gousses d'ail 2 fenouils - estragon frais 2 panais - 3 pommes de terre - beurre - noix de muscade poivre-sel - huile d'olive

 

Sauce aux morilles

Faites tremper les morilles 1 heure dans de l’eau

Essorez-les et gardez un petit verre d’eau de trempage filtrée

Laissez cuire doucement les morilles pendant 2 minutes dans le beurre avec le laurier
Ajoutez le cognac, augmentez le feu et laissez réduire au ¾

Ajoutez l’eau de trempage et laissez réduire au ¾ puis ajoutez la crème

Baissez le feu, laissez infuser

 

Pour la purée de panais

Faites cuire les panais et les pommes de terre coupées en petits morceaux dans de l'eau bouillante salée.

Une fois cuits, égouttez et écrasez à la fourchette avec le beurre, la noix de muscade et le poivre&sel.

 

Les légumes d'accompagnement

Préchauffez le four à 180c°

Epluchez les carottes, préservez le début des fanes, coupez-les en 2 ou 4 dans le sens de la longueur.

Dans un plat allant au four, disposez de grosses noix de beurre recouvrez des carottes épluchées et des gousses d'ail enchemisées, nappez d'un peu de sirop d'érable, poivre-sel. Enfournez 20 minutes.

 

Nettoyez les fenouils, coupez-les en 8 dans le sens de la longueur et cuisez-les à la vapeur pendant 15 minutes (un peu plus qu'al dente).

Au moment de servir, vous les assaisonnerez et agrémenterez d'un peu d'estragon ciselé et d'un filet d'huile d'olive.

 

La plancha

Chauffez la plancha préalablement frottée d'huile d'olive.

Disposez les filets de porcs (massés au sel et à l'huile) et dorez les juste le temps nécessaire. Ce serait dommage de les assécher.

Retournez-les régulièrement pour une cuisson homogène.

 

A ce moment-ci, tout devrait être synchro de façon à servir l'ensemble bien chaud.

 

Disposez les légumes sur assiettes, la purée de panais, le porc, nappé de sauce aux morilles et le tour est joué ! Enjoy!


// écrit par diane // 2 décembre 2016

© mi'dinettes  

 

 

* Lors de notre dîner, Flo avait fait du poulpe à la thai, du porc patanegra façon tagliata et encore plein d'autres délices. 

 

Enfin me revoilà, occupée à taquiner mon clavier … à me confier à vous le temps d'un billet … ça fait tellement plaisir!

Entre l'achat de mon "petit" nid, toutes les activités fabuleuses que nous avons pu faire en ce printemps bien rempli gustativement parlant et surtout, toutes ces belles rencontres! Chaud chaud chaud au cœur!… Entre ce ciel fin du monde et ces journées caniculaires, ce petit billet tombe à pic!

Depuis une bonne année, j'essaie de bien commencer la journée avec mon petit jus de citron, ma petite banane pour m'éviter des crampes nocturnes et une guibolle qui part tout seule (héé oui, on ne rajeunit pas ;)… mais vu mon agenda de ministre (que j'adore!), je n 'ai pas toujours l'occasion de vider mes stocks "famille nombreuse" à temps… et l'idée de jeter des aliments me rend tout bonnement malade!

Nous vous avions déjà parlé de Liliane, de son livre fabuleux (Mange des couleurs)… et c'est ici qu'il entre en jeu! Il est truffé de délicieuses recettes faciles et rapides… et son Gato bannann en fait partie.

Comme c'est la saison des fraises, il fallait que je trouve une excuse pour justifier ma gourmandise. En matière de dessert, comme mes amis le savent, je suis plutôt salée, plateau de fromages… mais quand il s'agit de dessert aux fraises, je suis toujours là! J'ai juste ajouté un peu de fraîcheur à la recette avec les zestes et le côté piquant-relevé du gingembre :)… mes collègues se sont régalés, c'était plutôt bon signe, sans parler de mon Papou qui s'en est pourléché les babines… à six reprises, tellement que, n'ayant plus de sauce vanille, il a fallut combler ce vide par du sirop d'érable, pur délice!

Ces temps-ci, j'ai eu l'occasion de faire pas mal de brunchs (comme vous avez sans doute pu le voir avec la Dinette des grandes sur notre page Facebook) mais aussi avec mon groupe d'amies dénommé "les rinces doigtes" à la suite d'un magnifique trip à Reims!

Depuis, mon amour du Champagne (ou tout vin à bubulles) n'a cessé d'augmenter.

Nous nous retrouvons régulièrement autour de bonnes tables pour bruncho-papoter et surtout, trinquer à toutes ces belles années!

Le dernier "vin mousseux" qu'il m'a été donné de découvrir est celui des cousins de Nath, une pure merveille, un brut de viognier... rien à redire. La famille de Bournet regorge de délices de ce type, j'y ai également découvert une merveilleuse bouteille qui porte le joli nom de "Mystère", c'est un vin hyper agréable en apéro ou en dessert (il serait également parfait ici!)

Bref, la saison des brunchs en terrasse est ouverte, les bubulles vont continuer de pétiller chez moi car je dois encore fêter mon emménagement, mes 35 printemps (ouch!! va falloir refaire du stock!) et puis, pourquoi pas, la victoire de nos diables (oui oui j'ai un petit côté footeux des fois mais c'est pour les chansons et l'ambiance ;)

Profitez de ces beaux jours et surtout, de cette recette gourmande!

 

 

Dans un grand bol, mélangez les bananes coupées en rondelles, le zeste et le jus de citron.Ecrasez le tout à la fourchette. Ajoutez les épices, l'œuf, le sucre; mélangez bien le tout. Incorporez la farine en dernier lieu.

Vous ne devez pas obtenir une pâte entièrement lisse et elle sera légèrement plus épaisse qu'une pâte à crêpes.

Tapissez la poêle d'huile d'arachide. Faites bien attention à ne pas surchauffer l'huile car cela deviendrait nocif! 

Quand la poêle est chaude, disposez plusieurs cuillères à soupe de pâte en laissant assez d'espace entre chaque pancake. Laissez brunir 2 minutes à feu doux et retournez-les. 

 

Sauce à la vanille - fraises

Mélangez la maquée au jaune d'œuf, sucre et aux grains de vanille.

Nettoyez les fraises et coupez-les en deux.

Vous pouvez servir les pancakes chauds, tiède sou froid mais le meilleur est quand même légèrement refroidi!!

Accompagnez d'une bonne coupe de champagne si le temps est à la fête! 

 

Bon appétit!

 

// écrit par diane // 11 juin 2014

© mi'dinettes  

 

 

* Pour l'accompagnement des crêpes vous pouvez donc vous amuser avec du sirop d'érable, du miel, des fruits secs... bref tout ce dont regorgent vos armoires :)

Pour les bons vins (bio !) de Bournet, il y a des points de vente chez nous car il vient d'Ardèche… ce qui n'est pas exactement la porte à côté, sauf si vous passez par là en vacances.

Voici leur adresse mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Ils conditionnent en bouteille et également en cubi, parfait!

 

 

 
« DébutPréc12345678910SuivantFin »

Page 4 de 13