Accueil
Mi'dinettes
Avril
Carottes
Radis
Topinambours
Chicon
Choux
Poireaux
Betterave
Salade de blé
Céleri
Rhubarbe
Fraises
P'tites fourchettes
Catégories
Archives
A voir aussi
Boîte à outils


Newsletter

Enfin me revoilà, occupée à taquiner mon clavier … à me confier à vous le temps d'un billet … ça fait tellement plaisir!

Entre l'achat de mon "petit" nid, toutes les activités fabuleuses que nous avons pu faire en ce printemps bien rempli gustativement parlant et surtout, toutes ces belles rencontres! Chaud chaud chaud au cœur!… Entre ce ciel fin du monde et ces journées caniculaires, ce petit billet tombe à pic!

Depuis une bonne année, j'essaie de bien commencer la journée avec mon petit jus de citron, ma petite banane pour m'éviter des crampes nocturnes et une guibolle qui part tout seule (héé oui, on ne rajeunit pas ;)… mais vu mon agenda de ministre (que j'adore!), je n 'ai pas toujours l'occasion de vider mes stocks "famille nombreuse" à temps… et l'idée de jeter des aliments me rend tout bonnement malade!

Nous vous avions déjà parlé de Liliane, de son livre fabuleux (Mange des couleurs)… et c'est ici qu'il entre en jeu! Il est truffé de délicieuses recettes faciles et rapides… et son Gato bannann en fait partie.

Comme c'est la saison des fraises, il fallait que je trouve une excuse pour justifier ma gourmandise. En matière de dessert, comme mes amis le savent, je suis plutôt salée, plateau de fromages… mais quand il s'agit de dessert aux fraises, je suis toujours là! J'ai juste ajouté un peu de fraîcheur à la recette avec les zestes et le côté piquant-relevé du gingembre :)… mes collègues se sont régalés, c'était plutôt bon signe, sans parler de mon Papou qui s'en est pourléché les babines… à six reprises, tellement que, n'ayant plus de sauce vanille, il a fallut combler ce vide par du sirop d'érable, pur délice!

Ces temps-ci, j'ai eu l'occasion de faire pas mal de brunchs (comme vous avez sans doute pu le voir avec la Dinette des grandes sur notre page Facebook) mais aussi avec mon groupe d'amies dénommé "les rinces doigtes" à la suite d'un magnifique trip à Reims!

Depuis, mon amour du Champagne (ou tout vin à bubulles) n'a cessé d'augmenter.

Nous nous retrouvons régulièrement autour de bonnes tables pour bruncho-papoter et surtout, trinquer à toutes ces belles années!

Le dernier "vin mousseux" qu'il m'a été donné de découvrir est celui des cousins de Nath, une pure merveille, un brut de viognier... rien à redire. La famille de Bournet regorge de délices de ce type, j'y ai également découvert une merveilleuse bouteille qui porte le joli nom de "Mystère", c'est un vin hyper agréable en apéro ou en dessert (il serait également parfait ici!)

Bref, la saison des brunchs en terrasse est ouverte, les bubulles vont continuer de pétiller chez moi car je dois encore fêter mon emménagement, mes 35 printemps (ouch!! va falloir refaire du stock!) et puis, pourquoi pas, la victoire de nos diables (oui oui j'ai un petit côté footeux des fois mais c'est pour les chansons et l'ambiance ;)

Profitez de ces beaux jours et surtout, de cette recette gourmande!

 

 

Dans un grand bol, mélangez les bananes coupées en rondelles, le zeste et le jus de citron.Ecrasez le tout à la fourchette. Ajoutez les épices, l'œuf, le sucre; mélangez bien le tout. Incorporez la farine en dernier lieu.

Vous ne devez pas obtenir une pâte entièrement lisse et elle sera légèrement plus épaisse qu'une pâte à crêpes.

Tapissez la poêle d'huile d'arachide. Faites bien attention à ne pas surchauffer l'huile car cela deviendrait nocif! 

Quand la poêle est chaude, disposez plusieurs cuillères à soupe de pâte en laissant assez d'espace entre chaque pancake. Laissez brunir 2 minutes à feu doux et retournez-les. 

 

Sauce à la vanille - fraises

Mélangez la maquée au jaune d'œuf, sucre et aux grains de vanille.

Nettoyez les fraises et coupez-les en deux.

Vous pouvez servir les pancakes chauds, tiède sou froid mais le meilleur est quand même légèrement refroidi!!

Accompagnez d'une bonne coupe de champagne si le temps est à la fête! 

 

Bon appétit!

 

// écrit par diane // 11 juin 2014

© mi'dinettes  

 

 

* Pour l'accompagnement des crêpes vous pouvez donc vous amuser avec du sirop d'érable, du miel, des fruits secs... bref tout ce dont regorgent vos armoires :)

Pour les bons vins (bio !) de Bournet, il y a des points de vente chez nous car il vient d'Ardèche… ce qui n'est pas exactement la porte à côté, sauf si vous passez par là en vacances.

Voici leur adresse mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Ils conditionnent en bouteille et également en cubi, parfait!

 

 

 

Nous revenons de Bretagne pour nos premières vacances "enfants admis"... Nous sommes partis avec 2 couples d'amis et 4 enfants... Grande première pour nous et ça s'est plutôt bien passé. C'est certain, les vacances avec enfants n'ont plus rien à voir avec des vacances entre potes ! Maintenant, c'est levé à 7h00 du mat' (si on a de la chance - ouch!), il faut composer avec les siestes de chacun et surtout arriver à lever le pied ! Pas la peine de faire mille choses sur une journée... une petite balade à la plage et les loulous sont déjà aux anges...

Je sens qu'Elisa a déjà le pied marin... Il faut dire qu'en un peu plus d'un an, elle a déjà eu pas mal d'occasions de s'approcher de la belle bleue. Quand je vois les yeux de la miss quand elle regarde la mer, je me dis que c'est le plus beau cadeau qu'on puisse lui faire. D'ailleurs, nous avions beaucoup de mal à la tenir éloignée du rivage... pas la peine d'espérer qu'elle joue tranquillement sur le sable avec les copains, elle, ce qu'elle veut, c'est être dans l'eau ! Et peut lui importe que l'eau soit froide ou qu'elle ne sache pas encore nager... :-) Bref, de supers souvenirs pour les parents mais aussi pour les enfants !

Comme nous avions dû changer radicalement de rythme et tout simplifier au maximum, nous devions aussi simplifier nos repas... Mais nous ne nous en sommes pas moins régalés pour autant ;-) Voici donc une petite idée bien sympa qui tombera à pic quand vous n'avez pas beaucoup de temps à consacrer à votre cuisine. N'hésitez pas à préparer la pâte le matin (pendant que bébé prend son biberon par exemple ;-) ) et préparer la garniture de fromage frais dès que vous avez 5 minutes. Quand la faim se fera sentir, il ne vous restera plus qu'à cuire les pancakes et sortir les garnitures du frigo... So keep cool and enjoy !    

 

Dans un saladier, mélangez la farine et la levure. Ajoutez, un à un, le lait, les oeufs battus, le pesto et le beurre fondu. Fouettez bien entre chaque ajout pour obtenir une pâte lisse. Laissez reposer le temps de préparer la garniture.

Râpez le fenouil et la pomme avec une râpe à fromage. Mélangez le fromage frais, la pomme et le fenouil. Salez et poivrez à votre goût.

Chauffez une poêle huilée à feu doux et versez une louche de pâte, laissez cuire des deux côtés jusqu'à ce que les pancakes soient bien dorés (vous savez quand retournez le pancake lorsque la surface se couvre de petits trous et qu'elle devient un peu sèche).

Tartinez généreusement les pancakes avec le fromage frais et ajoutez une tranche de jambon de Parme.

Servez avec une petite salade fraîche.

 

 

// écrit par nath // 20 août 2014

© mi'dinettes  

 

* Utilisez cette préparation de fromage frais comme dip avec des bâtonnets de légumes et des grisinis à l'heure de l'apéro.

Si vous avez un peu de temps, préparez votre pesto vous-même avec du basilic et des pignons de pin... ou tout autre pesto à base de roquette, persil, aneth etc... et des noix, noisettes, pistaches, noix de pécans etc.. 

 

Hello par ici! Ca fait un sacré bail. Nath et moi ne comprenons toujours pas comment le temps passe si vite, mais le blog nous manque affreusement, alors, voilà, un pti comeback, le temps d'un weekend, cocoon à la maison petite angine de printemps oblige!... c'est un peu un rituel pour moi :)

Je n'ai pas arrêté de fristouillé tout ce temps et la recette que je voulais vous faire découvrir est vraiment toute simple et toute douce, un peu comme ce beau vert printanier qui s'affiche partout dans nos jardins, dans les parcs, ma douce campagne... Ce vert apaisant de la plus belle saison selon moi (...je dirai sans doute ça en été...et un peu en automne voire en hiver... c'est du didi quoi, un peu marseillaise sur les bords ;) 

J'ai toujours adoré l'association petits pois menthe, je voulais une autre version de l'éternel gaspacho (que j'adore aussi hein ;) et un joli chou rave me faisait de l'œil, je n'ai pas pu lui résister, il s'accorde tellement bien avec l'ensemble.

J'ai depuis peu, fait un micro potager d'herbes aromatiques, petit à petit... didi fait son nid!

J'ai eu la chance de recevoir de belles plantes pour mon emménagement et j'en profite pleinement maintenant! Petit bonheur, surtout pour une éternelle émerveillée comme moi :) C'est limite si je ne les regarde pas pousser. 

Je suis donc dans une phase, herbes à toutes les sauces (sauces crues, vinaigrettes, pesto en tous genre, chapelures améliorées et petites soupes évidement).

Voilà la petite dernière pour servir vos jolies papilles!

 

Faites revenir l'oignon finement hachées dans l'huile d'olive.

Lavez et coupez en morceaux le chou rave.

Plongez les petits pois et le chou, accompagné de bouillon de légumes et couvrez les légumes d'eau Portez à ébullition.

Diminuez le feu et cuisez à couvert pendant une vingtaine de minutes.

Nettoyez la menthe, ajoutez la à la soupe.

Mixez finement.

Mettez-la au frais pour le servir en "gaspacho" ou sinon, sevrez aussitôt.

Décorez de feuilles de menthe et/de ciboulette (juste pour le plaisir de yeux). Bon appétit!

 

 

 

// écrit par diane // 16 mai 2015

© mi'dinettes  

 

 

* cette soupe peut s'accommoder de n'importe quelles herbes tant il existe de beaux accords de goùts avec les pois : verveine, romarin, gingembre, estragon, aneth, badiane, cerfeuil etc etc

 

* vous pourriez la transformer en soupe repas en l'accompagnant de saumon grillé, de langoustine... bon ap créatif!

 

 

 

 

 

Il y a quelques semaines, nous avons été invitées dans un endroit magique, splendide et délicieux, j'ai nommé "Charlotte-café-cuisine"

Non seulement l'ancien café de quartier du vieux dieweg a été rénové avec goût et passion mais il est aéré, chaleureux, convivial et gourmand, à l'image de sa cuisine. Nous avions premièrement assisté au "mariage de charlotte et Emile", et cela, deux semaines avant ce fameux dîner entre bloggueurs.

Tout était pensé, de la décoration à la coiffure et tenue des serveurs, des fauteuils rouge "Paris" aux lèvres de nos hôtesses, c'était alors, un festival d'amuse-bouche plus délicieux les uns que les autres.

Connaissant Emile bistro, autre endroit fantastique quartier Flagey-de Béco, nous étions donc impatientes de découvrir la dernière perle du tandem antoine (emile)-séverine(le Parvis à Uccle), une parfaite réussite! Nous avons eu la chance et l'honneur de nous faire accompagner, guider par Séverine Berger en personne. Moment inoubliable, la carte simple et subtile à la fois nous a emmenées tant au travers de plats sophistiqués que "souvenirs d'enfance".

Nous avions tellement envie de vous faire découvrir cet endroit, cette cuisine que nous avons obtenu la bénédiction de Séverine pour vous réinterpréter le dessert qui nous a séduit, le granité au basilic et ses frites de pommes granny. Un dessert tout en finesse et légèreté.

Je l'ai réalisé sans sorbetière car je n'en ai pas encore mais pour ceux qui en ont, ce sera encore plus aisé de ravir vos convives! 

 

Faites bouillir l'eau avec le sucre et 8 feuilles de basilic de façon à les faire infuser.

Quand le mélange devient sirupeux (+/- 10 minutes), retirez du feu et réservez au frais.

Pressez un le jus du citron.

Quand le sirop est froid, passez le jus de citron et le sirop au chinois.

Réservez le tout au surgélateur.

Passez avec une fourchette toutes les heures de façon à créer l'aspect granité.

Répétez l'opération jusqu'à ce que la consistance soit glacée.

Au moment de servir, coupez des frites de pommes granny. Décorez de feuilles de basilic.

Pour colorer le dessert, charlotte avait mis de la grenade, magnifique.

Bon dessert glacé! 

 

// écrit par diane // 20 septembre 2015

© mi'dinettes  

 

* Vous pourriez varier les saveurs en utilisant de la menthe par exemple. 


 

La quoi? La TOS-CA-TAR-TA :-) Traduction : 'La Tarte Toscanne ' en suédois.... Donc une recette suédoise de tarte italienne...Compliqué cette affaire... Finalement, peut importe que ce 'gâteau' soit italien ou suédois, il est juste trop bon ! Imaginez un gâteau moelleux genre 4/4 surmonté d'un caramel crémeux (attention, ça colle aux dents quand même - mais c'est ça qui est bon) et d'amandes... vous obtenez ainsi ce gâteau magnifique !

Cette recette, je l'ai reçue de ma nouvelle copine Mikki, suédoise de son état, accessoirement maman de 6 merveilleux enfants (dont deux jumelles juste à croquer) et très bonne cuisinière... Oui messieurs, Mikki est une belle blonde aux yeux bleus et qui affiche un sourire 'pepsodent' en toute circonstance... Cette femme existe et je l'ai rencontré ! Et en plus elle me file ses recettes ;-)

C'est avec ce gâteau que j'ai décidé d'initier Elisa à la cuisine et rien de mieux que l'occasion d'une balade avec son parrain et quelques amis pour se mettre aux fourneaux juste entre mère et fille :-) Voici donc un magnifique we qui s'achève sur une note douce et sucrée... 

 

Préchauffez le four à 175°C.

Mélangez les ingrédients secs dans un saladier (2,5 dl de farine, 3 dl de sucre, 2 càc de baking powder, 3 càc de sucre vanillé).

Faites fondre le beurre (100gr) dans un petit poêlon et ajouter l'eau. Portez à ébullition.

Mélangez les deux préparations et incorporez les oeufs un à un.

Chemisez un moule à manqué avec du papier de cuisson, versez l'appareil et enfournez pendant 35 minutes.

Pendant ce temps, préparez le caramel aux amandes. Mélangez dans un poêlon 50 gr de beurre, 1 dl de sucre, 2càs de farine, 2 càs de lait, 1 càc de sucre vanillé et 100gr d'amandes. Laissez bouillir quelques instants.

Nappez le gâteau avec ce caramel directement à la sortie du four et enfournez à nouveau pour environ 30 minutes. Soyez attentifs à cette étape, le caramel peut vite brûler.

Laissez refroidir et déguster...

 

// écrit par nath // 23 février 2015

© mi'dinettes  

 

* Vous pouvez 'pesez' vos ingrédients solides tels que le sucre, la farine etc avec votre verre doseur... ça marche aussi bien que la balance ;-) (comme le font les américains avec leur 'cup').

Spéciale dédicace aux 'Mamans Déglingos' qui se reconnaitront ;-)

New layer...
 
« DébutPréc123456789SuivantFin »

Page 1 de 9