Accueil
Mi'dinettes
Mars
Carottes
Potiron
Topinambours
Chicon
Choux
Poireaux
Betteraves
Champignons
Céleri
Fruits secs
Pommes / Poires
Archives
Catégories
A voir aussi
Boîte à outils


Newsletter


La saison des moules se clôturera officiellement  fin de ce mois, c'est pourquoi nous profitons des quelques jours restant pour vous en parler! De un, nous adorons les fruits de mer en tous genres… et les moules de Zeelande en particulier (nous avons déjà décliné plusieurs fois ce petit trésor de la mer si facile à travailler) et… de deux, elle reviendra vite (enfin pas trop quand même hein, d'abord l'été) …mais, si jamais l'envie s'en faisait cruellement sentir, vous pourriez quand même déroger à la règle, car, “ma bonne dame, yen a plus de saison!”

Le tout c'est qu'en pleine saison, elle sont "dodues" et moelleuses à souhait… incomparables! Nous avons pu le constater à plusieurs reprises cette année car nous avons été reçues en grandes pompes par des Chefs qui s'amusaient à la travailler sous toutes ses coutures (en tartares (donc crues), au barbecue, en accord terre-mer…) bref de quoi nous mettre l'eau à la bouche!.

Nous ne résistons pas à l'envie de vous partager une recette exquise que nous avons pu réaliser et déguster par la suite lors d'un atelier donné par le Chef Patrick Vandercasserie en son restaurant “De Mayeur” ce 4 mars passé. Le principe de la soirée était extra, nous étions en cuisine, entre chefs et bloggeurs, coupe de champagne à la main…. à la découverte des saveurs et accords de goût qui sublime la moule. Nous avons surtout pu déguster l'ensemble des plats et échanger nos impressions entre gourmets-gourmands que nous sommes tous! Nous avons choisi une recette qui nous ressemble bien, un “Cappuccino de moules au lait de coco&curry”! Une pure merveille!  

 

Pour 4 personnes :

2kg moules - 560g de lait de coco - 22cl de lait entier - 100g de mascarpone - 30g de gingembre - 5g de pâte de curry vert - 1/2 gousse d'ail - 1 cm de bâton de citronnelle - 4-5 branches de coriandre fraîche - sel, poivre, piment d'espelette

Râpez le gingembre, émincez la citronnelle, chauffez tous les ingrédients (hors moules), pendant 15 minutes à feu doux , mixez et passez au chinois pour en enlever le morceaux, assaisonnez.

Ajoutez les moules (sans la coquille) préalablement nettoyées et cuites à sec dans une casserole à couvert pendant 5 à 7 minutes de façon à ce qu'elles s'ouvrent et rendent leur jus.

Décorez de quelques feuille de coriandre et de piment d'espelette..

Agrémentez de riz pilaf ou de riz thai, enjoy!  

 

// écrit par diane // 26 mars 2014

© mi'dinettes

 

 

Et vous, vous les déclinez comment vos moules?  Nous , nos deux recettes fétiches de moules c'est : les moule à la normande et les moules à la thaïe

 


Comme vous l'aurez sans doute remarqué, il en pleut des recettes de ceviche ces dernières semaines sur les blogs belges. Cela s'explique par un défi lancé à tous les blogueurs : faire une recette à notre façon, sur base d'un intitulé assez simple "ceviche de poisson aux tagliatelles d'asperges". Cette idée nous a immédiatement séduites. Il y a quelques jours, nous vous avions parlé - sur notre page facebook - de notre envie de vous proposer de nous lancer des défis… tous les deux mois. Petite piqûre de rappel, le lien vers notre page Facebook (http://on.fb.me/1fIEatW)

Et voilà la version Mi'dinettes du ceviche. On vous promet, on ne s'était pas concertées avant, ni pour l'orientation de la recette, ni pour les couleurs… comme quoi, on est vraiment un sacré petit duo de 'dinettes ;) .

Pour la petite histoire, nous étions, à la base, parties sur d'autres accords de goûts. Curieuses comme pas deux, nous n'avons pas pu résister longtemps à l'envie de se donner des indices concernant nos recettes respectives… horreur, malheur!!! Nous avions exactement la même idée… le pamplemousse nous avait fait tourner la tête. Nous voilà reparties sur d'autres recettes avec quand même un petit point commun : (juste) la vinaigrette à l'orange (ouf!)… sinon, les saveurs sont vraiment différentes. En tout cas, on en a bien ri! Et quand nous avons comparé nos photos… c'était le pompon mais on adore ça!

Le but du défi, lancé par Delhaize, est de créer l'évènement et d'offrir la possibilité à notre recette d'apparaître à côté de la 'version originale' proposée par leur chef dans le magazine Delhaize du mois d'avril...

Comme nous adorons relever les défis, ceci était pour nous ! On attend donc la date du 3 avril avec impatience pour vous en dire plus! Mais d'abord, à vous de jouer et de vous ravir les papilles en quelques coups de couteaux et de presse agrumes !

 

Recette 1

Ceviche d'églefin à la menthe et zeste d'orange, pesto de pistaches sur tagliatelles d'asperges :

Pour 4 personnes

Pour le ceviche et les tagliatelles : 400g d'églefin - le jus de 2 citrons verts - les zestes d'1/2 orange bio - 2 jeunes oignons - 1 gousse d'ail - 40g de pistaches concassées - 3 c à s d'huile d'olive - menthe ciselée (2 branches) - 2 petites bottes d'asperges vertes - sel&poivre - fleur de sel

Pour la vinaigrette à l'orange : jus d'1/2 orange - 4 càs d'huile d'olive - 1 càs de vinaigre de miel - poivre&sel

Pour le pesto : 40 g de pistaches - huile d'olive (4 à 5 cà s) - 20g de parmesan - menthe (4 branches) - poivre&sel

 

Préparez la marinade : Mélangez le jus des citrons verts, les zestes d'orange, la menthe ciselée, les pistaches concassées, la gousse d'ail écrasée, huile d'olive, poivre-sel. Mélangez-y le poisson cru finement détaillé.

Réservez 3 heures au frigo en mélangeant de temps en temps.

Préparez les tagliatelles d'asperges : Mettez une casserole d'eau salée à bouillir. Découpez la base des asperges et pelez-les (nettoyez-les) rapidement. Passez-les à la mandoline (attention les doigts) pour obtenir les tagliatelles les plus fines possibles.

Jetez les asperges dans l'eau bouillante et laissez cuire 2 minutes. Sortez-les et mettez-les dans une récipient d'eau bien glacée. Réservez.

Préparez la vinaigrette : Mélangez le jus d'une demi orange, 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe de vinaigre de miel. Salez et poivrez.

Pour le pesto : dans un blender, mettez les pistaches, l'huile d'olive, le parmesan, la menthe, et le sel&poivre. Mixez. 

Disposez les tagliatelles sur une assiette, recouvrez-les d'un peu de vinaigrette. Faites des petites 'quenelles' avec le ceviche. Parsemez de zestes d'orange, de fleur de sel et de pesto. Servez bien frais. 

 

Recette 2

Ceviche de cabillaud à l'orange et poivre vert sur tagliatelles d'asperges :

Pour 4 personnes

Pour le ceviche et les tagliatelles : 400g de cabillaud - le jus d'1 citron jaune - le jus d'une orange - 1 orange pelée à vif - 2 petites càc de poivre vert (au vinaigre) - 2 càs de vinaigre de poivre (à prélever dans le bocal) - 2 petites bottes d'asperges vertes - 1 demi botte de ciboulettes - sel&poivre

Pour la vinaigrette à l'orange : le jus d'une orange - 2 càs d'huile de noisettes - 2 càs d'huile d'olive - sel&poivre

 

Préparez le ceviche : Mélangez le jus d'un citron, d'une orange et le vinaigre de poivre. Concassez grossièrement le poivre vert au couteau et ajoutez-le à la marinade.

Découpez le cabillaud en petits cubes. Placez-le dans la marinade et laissez reposez au moins 3 heures au frigo en mélangeant de temps en temps.

Préparez les tagliatelles d'asperges : Mettez une casserole d'eau salée à bouillir. Découpez la base des asperges et pelez-les (nettoyez-les) rapidement. Passez-les à la mandoline (attention les doigts) pour obtenir les tagliatelles les plus fines possibles.

Jetez les asperges dans l'eau bouillante et laissez cuire 2 minutes. Sortez-les et mettez-les dans un récipient d'eau bien glacée. Réservez. 

Préparez la vinaigrette : Mélangez l'huile de noisettes, l'huile d'olive et le jus d'une orange. Salez et poivrez.

Disposez les tagliatelles sur une assiette, recouvrez-les d'un peu de vinaigrette. Faites des petites 'quenelles' avec le ceviche. Parsemez de ciboulette ciselée. Servez bien frais. 

 

 

 

 // écrit par diane&nath // 15 mars 2014

© mi'dinettes

 

 

 Et vous vous auriez fait quoi de bon avec cette base?

 

Nous ne vous proposons pas de recette cette fois, nous voulons juste vous donner envie de découvrir les vins et Crémants de Luxembourg. Fin de l'année dernière, nous avions été invitées par la Commission de Promotion des Vins & Crémants de Luxembourg à venir déguster ces vins produits juste à côté de chez nous mais qui restent pourtant si méconnus... La soirée se passait chez John & Rose, ce nouveau "art café" de la rue de Flandre à Bruxelles. Dès notre arrivée, nous étions accueillies par une belle flûte de Crémant,  des vignerons et sommeliers prêts à répondre à toutes nos questions et plusieurs blogueurs que nous n'avions plus vus depuis trop longtemps !  La soirée s'annonçait bien ;-)

Concernant le Crémant de Luxembourg, il bénéficie, depuis 1991, d'une appellation d'origine contrôlée; c'est vous dire si il est produit avec beaucoup de soin et de talent ! Le Crémant de Luxembourg a la caractéristique de ne pas être trop acide (ce que j'apprécie particulièrement car, pour être honnête, c'est précisément ce point, que je regrette souvent dans d'autres 'champagnes'). Le Crémant est élaboré en utilisant la méthode traditionnelle. Les producteurs sélectionnent rigoureusement  le raisins et le vin de base, il ne faudra pas moins de 150 kg de raisins (récolté à la main, s'il vous plait!) pour obtenir un maximum de 100 litres de moût, qui subira ensuite une double fermentation. Il faudra alors attendre 9 mois de repos pour que le Crémant vous séduise avec ses fines bulles ...

Savez-vous pourquoi, dans cette région, l'on vous servira principalement du vin blanc ? Tout simplement parce qu'il faut moins de soleil pour faire mûrir les grains de raisins blancs, cela étant dû à l'épaisseur de sa peau... beaucoup plus fine que le raisin noir.

Et dernière chose (info absolument primordiale) que nous avons apprise : La méthode pour ouvrir une bouteille de bulles super rapidement et sans bruit (primordiale, je vous le disais ;-). Vous ouvrez le muselet (ce fil de fer qui entoure le bouchon - voilà, vous aurez au moins appris un mot en lisant ces lignes ;-), vous coincez le bouchon dans le creux du pouce et de l'index, vous faites un quart de tour avec la bouteille et c'est tout, il ne vous reste plus qu'à servir vos invités :) ... Fini donc le risque d'envoyer le bouchon dans l'œil de votre patron et de faire sauter en éclat le "beau" lustre en  vrai-faux-cristal de Belle-Maman :-) Par contre, me direz vous, c'est quand même le 'POP' bien caractéristique qui lance une soirée ou du moins qui attirera tous les regards vers vous (élément que Diane ne manquera pas de faire remarquer)... Oui mais à la maternité, quand vous allez rendre visite à de jeunes parents, ils vous seront sûrement bien reconnaissants de faire 'pêter' les bulles sans réveiller le petit trésor... Parole de jeune maman! 

Ce que nous retiendrons en tout cas de cette soirée, c'est que parfois, les habitudes ont la vie dure ! Aux portes de la Belgique, nos voisins vous attendent pour vous montrer tout leur savoir-faire... Alors pourquoi ne pas prévoir une petite virée  jusqu'en Moselle luxembourgeoise, autrement appelée "la petite suisse", pour déguster ces vins si peu connus et découvrir la gentillesse de ses habitants? C'est bientôt le printemps, voici une escapade qui tombe à pic !

 

 

 

 

 

 // écrit par nath // 5 mars 2014

© mi'dinettes

 

 

 

 

Dans la série des super chouettes moments que nous passons grâce à Mi'dinettes, il y a… le dernier Workshop dans les ateliers d'Yves Mattagne à Tour & Taxis ! Endroit splendide dont la partie cuisine se trouve enfouie dans les caves de ce lieu mythique du paysage bruxellois…

Nous y étions invitées pour un atelier à l'occasion de la chandeleur... l'animation était faite par le Chef “tous genres confondus” (Nicolas Boussin)…, en ce sens que, non seulement il est excellentissime mais aussi super avenant, drôle et hyper intéressant de surcroît !… nous avons appris tellement de belles et bonnes choses sur la pâtisserie… le tout avec beaucoup de rires et de prises de notes comme au cours de chimie mais avec les bonnes effluves en plus! La pâtisserie nous est apparue comme quelque chose de super logique mais “impitoyable” ;)… faite de causes et de conséquences... bref… absolument génial d'avoir pu discuter et décortiquer chaque phase de préparation tant de la crème  pâtissière, de la pâte à chou que du caramel “à sec”… Raaaah, j'en salive encore… que j'en oublie de vous dire que tout cela était sous l''égide de Grand Marnier®… un de mes alcools de prédilection, ça tombe bien!

Ce divin breuvage n'est autre qu'une liqueur à base de Cognac et d'oranges (parfum d'agrumes et fraîcheur au rendez-vous!!) de plus, le “cordon rouge” est vieilli en fût de chêne et comme le vin, contient du tanin ce qui fait de lui bien plus qu'un parfum… un exhausteur de goût. Sa particularité est qu'il est long en bouche et persiste à la cuisson, ce qui est particulièrement intéressant pour des préparations où l'on le flambe ou l'insère dans l'appareil d'une pâte.

L’atelier a donc été donné en plusieurs phases et nous a permis de confectionner des choux à la crème de Grand Marnier… délicieux (je déteste la pâte à chou à la base… mais ça c'était avant !), des pains perdus à se damner, des pancakes au Grand Marnier et glace et enfin, les fameuses crêpes suzette ! Heureusement, chacun de nous avait prévu le coup de manger très léger sur le temps de midi!

Nous sommes tous repartis avec le fruit de notre travail (surtout d'Audrey, merci à elle !… on n'a qu'une chose en tête, à quand la prochaine!!? Place donc à l'une des recettes de Nicolas Boussin (M.O.F. Pâtissier 2000)

 

Pour environ 15 crêpes : 250 de lait - 50g de bière blonde - 100g d'œufs - 110g de farine - 25g de beurre - 15g de sucre - 1g de sel - 25g de liqueur de Grand Marnier

Versez sur la farine, le sel et le sucre. Ajoutez en deux fois les œufs et puis, progressivement, la bière et le lait. Versez le beurre fondu puis la liqueur. Laissez reposer si possible une nuit (c'est encore meilleur...mais 1h ça marche aussi)

 

Sauce suzette : 140g de sucre - 5g de zestes d'orange râpé fin - 3g de zestes de citron râpé fin - 200g de jus d'orange frais - 20g de jus de citron - 135g de beurre - 100g de liqueur de Grand Marnier

Faites caraméliser le sucre dans une poèle. Ajoutez les zestes puis versez le jus d'orange et le jus de citron. Laissez réduire et incorporez le beurre. Ajoutez les crêpes en les roulant dans la sauce (pliées en 4) puis versez la liqueur et faites flamber en arrosant les crêpes de sauce. Laissez mijoter deux minutes.

Servez aussitôt accompagné d'un peu de glace vanille.

 

 // écrit par diane // 21 janvier 2014

© mi'dinettes  

 

* Pour que les crêpes restent chaudes à souhait ?
Préchauffez les assiettes. Un petit truc de pro à reprendre sans modération.

Un petit bout d'histoire : Suzette était une amie du Prince de Galles, qui fréquentait beaucoup le Ritz au début du XXème siècle. Elle inspira le Chef renommé de l'établissement, Auguste Escoffier, qui lui dédia un dessert : une crêpe flambée à la liqueur de Grand Marnier® !

 

 

Bonne année à tous * * * Que 2014 vous soit douce et légère... et surtout gourmande! Bon, on vous accorde une semaine de répit... mais faudra s'y remettre hein les cocos! C'est de l'entretien et du travail de chaque instant tout ça! Comme vous le voyez sans doute au détour de notre page Facebook, les activités et les cadeaux coulent à flots tout au long de l'année. On en profite d'ailleurs pour remercier tout ceux qui nous ont gâtées ... surtout, restez comme vous êtes, on vous adore!

Juste avant les vacances nous attendions avec impatience notre super cadeau que je vous présente ici... Pour les Mi'dinettes que nous sommes, c'est juste parfait; ...j'ai nommé, le Restopass! Ce qu'il faut savoir, c'est que de mon côté, les restos ça me connait plus que très bien et aussi, j'adore faire des découvertes gastronomiques! Pour ça, j'ai ma super émerance qui ne dit jamais non à une tite sortie miam! On a pu, l'an passé, découvrir pas mal de beaux endroits grâce au pass. Ce qui est gai c'est qu'il nous fait voyager là où on ne l'aurait pas spécialement imaginé, souvent, on a envie de revenir...et puis, il fait causer! Bon, je suis une bavarde à la base mais on est toujours intéressées par le fait de parler avec les restaurateurs et quand on a de la chance, avec le chef! Himself! oui madame! ;) La plupart des restaurateurs sont ravis de ce système et puis nous, vu que l'on fait des économies sur les plats... on aime se faire plaisir au niveau des boissons...et du taxi qui va avec! Oui oui, on se fait plaisir mais on reste prudentes ! On tenait à vous présenter ce joli cadeau avant que vous n'ayez dépensé toutes les étrennes de votre granny chérie ou les résultats de vos pochettes cadeau de la loterie! Quoiqu'il en soit, nous n'allons pas tarder à entamer notre voyage culinaire, on espère qu'il en sera de même pour vous!

 

// écrit par diane // 2 janvier 2014

© mi'dinettes  

 

* Ce qui est gai dans cette histoire de pass, c'est qu'il y a désormais bien plus que le fameux passeport-restaurants (restopass); ils ont agrandi la famille et ont eu la bonne idée de l'étendre à d'autres domaines tels que la mode (avec le fashionpass) ou encore les espaces bien-êtres (avec le zenpass).

L'année va être décidément très très smoOoth!


 

 
« DébutPréc12345SuivantFin »

Page 1 de 5